Archive | 13 h 56 min

Le Cheval d’or, 2016

13 Mar

 

cheval d'or 31-10-2015 10-57-44 421x495Il était une fois,  le joli temps des cabarets qui ont fait éclore une belle ribambelle de talents. La chanson y fleurissait librement, les bourgeons trouvaient une terrain favorable, ce fut un printemps qui a tenu beaucoup de promesses. L’un d’entre eux a laissé une trace particulière, Le Cheval d’Or.

Dans cette rue Descartes, ancienne voie romaine, Lutèce-Rome, il y avait une mercerie-bonneterie, pas très loin, un bistrot « Le plein vent » (les guitaristes sixties savent de quoi il est question) où des artistes en devenir tenaient leurs assises, et inventaient leurs rêves de scène. Qui se réalisèrent quand la mercerie de Marcelle et Léon Tcherniak devint une salle de spectacle. Une vraie, format réduit, mais un vrai petit théâtre dans l’esprit. Ce fut Le Cheval d’Or, avec enseigne explicite, née d’une chanson, il n’y a pas de hasard.

L’histoire de ce cabaret vous est proposée le 20 mars, dans un spectacle qui va mettre en scène  les débuts de la légende ayant permis l’avènement de Raymond Devos, Boby Lapointe, Pierre Richard et Victor Lanoux, Pauline Julien et Pierre Etaix, Suc et Serre, Petit Bobo. La liste complète, c’est le gotha de la chanson francophone, et le 20 mars,à 17 h, ce sont les jeunes années du Cheval d’Or qui vont revivre, avec des comédiens chanteurs ayant l’âge de ces débutants, Les Cabarettistes, dans  Les Galops du Cheval d’Or.

Sur une idée originale de Gilles Tcherniak, les Cabarettistes nous entrainent dans l’histoire véridique ou peut-être fabulée du cabaret Le Cheval d’Or. De ses débuts en 1955 jusqu’au dernier galop de 1969.
Avec les oeuvres chantées et jouées de Jean Pierre Suc, Henri Serre, Ricet-Barrier, Boby Lapointe, Roger Riffard, Anne Sylvestre, Petit Bobo, Daniel Prévost, Raymond Devos, Philippe Avron et Claude Evrard.

Gilles Tcherniak a eu une enfance particulière, avec son lit derrière la scène, ça laisse des traces et des souvenirs à embellir une vie pour toujours. Avec ces Galops du Cheval d’Or, c’est l’occasion unique de faire un voyage dans ces années mythiques, dans l’éternelle jeunesse de Raymond Devos, Anne, Boby, (et leur fringant duo d’amoureux survoltés) Daniel et Jésus dit Petit Bobo… mais pas de blabla superflu, le mieux est d’aller voir le 20 Mars ce fabuleux galop, au Forum Léo Ferré, dont la bonne presse web se fera l’écho pour inciter les auvergnats, les bretons, les corses, les ariégeois les basques, les alsaciens-lorrains, les ch’tis de toute obédience, les foréziens, les poitevins, les aquitains, les jurassiens, les suisses, les belges, les sudistes et les nordistes, pour inciter les programmateurs de ces belles provinces à inviter ce spectacle à un tour de France et de Navarre.

Infos générales ICI.

Et c’est le 20 Mars à 17 heures.

Au Forum Léo Ferré.

En attendant un p’tit tour en images dans les années 50, rue Descartes,

 

Montage cheval d'or 13-03-2016 13-25-24 5107x4064

 Norbert Gabriel

NB et Les Cabarettistes, les voilà,

les cab.jpg

Et on peut en voir un extrait ici,

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :