LA RÉVOLUTION, VICTOR HUGO…

11 Sep
Lu par Jacques  Weber à la demande de Jean-Luc Mélenchon  (Émission : On N’est Pas Couché -samedi 10 Septembre 2016)

victor-hugo-68

La Révolution, c’est la France sublimée
Il s’est trouvé qu’un jour la France a été dans la fournaise
Des fournaises de certaines martyres guerrières font pousser des ailes

et de ces flammes cette grande géante est sortie archange
Aujourd’hui pour toute la terre la France s’appelle Révolution
Et désormais ce mot Révolution sera le nom de la Civilisation
jusqu’à ce qu’il soit remplacé par le mot Harmonie
Oui ! Tous et toutes autant que nous sommes, grands et petits
Puissants et méconnus illustres et obscurs
Dans toutes nos œuvres bonnes ou mauvaises
Quelles qu’elles soient
Poèmes Drames Romans Histoires Philosophies,
A la Tribune des Assemblées
Comme devant les foules du théâtre
Comme dans le recueillement des solitudes
Oui pour tout ! Oui pour toujours
Oui pour réhabiliter les lapidées, et les accablés
Oui pour conclure logiquement et marcher droit
Oui pour consoler
Oui pour secourir, pour relever, pour encourager, pour enseigner
Oui pour panser en attendant qu’on guérisse
Oui pour transformer la Charité en Fraternité
La fainéantise en travail
L’oisiveté en utilité
L’iniquité en justice
La populace en peuple
La canaille en nation
Les nations en humanités
La guerre en amour
Les préjugés en examens
Les frontières en soudures
Les limites en ouvertures
Les ornières en rails
L’instinct du mal en volonté du bien

La vie en droit, les rois en hommes
Oui pour ôter des religions, toutes les religions, l’enfer et des sociétés le bagne
Oui ! Pour être frère et sœurs du misérable, du cerf (esclave aux champs) du fellah (esclave en Afrique du Nord) du prolétaire (esclave au travail) ,  du déshérité, de l’exploité, du trahi, du vaincu, du vendu, du sacrifié, de la prostituée,  du forçat, de l’ignorant, du sauvage, du nègre, du condamné et du damné
Oui ! Oui nous sommes tes fils !

RÉVOLUTION

 

Qu’on peut compléter par ce conseil au Prince  ( Nicolas Machiavel)

  Si vous ne voulez pas subir la révolution, faites-la.

Et on finit en chanson ..

 

Norbert  Gabriel

Publicités

2 Réponses to “LA RÉVOLUTION, VICTOR HUGO…”

  1. Danièle Sala septembre 11, 2016 à 10 h 05 min #

    « Je crie pour me défendre:
    « À moi, les étrangers !…
    La vie est bonne à prendre
    Et belle à partager.» ,
    mais aujourd’hui encore hélas : « La nouvelle chasse est ouverte
    Cachons nos rires basanés…
    Les mots s’effacent sous les poings
    Et les chansons sous les discours.» . Il faut y croire, lutter contre l’ignorance, faire la révolution à mots armés , avec l’ « L’espoir têtu » de lendemains plus fraternels .

    J'aime

Trackbacks/Pingbacks

  1. LA RÉVOLUTION, VICTOR HUGO… — leblogdudoigtdansloeil | Hum Toks, E.5131 and Co / ©E.5131 (txt/img) - septembre 11, 2016

    […] à lire ici :  LA RÉVOLUTION, VICTOR HUGO… — leblogdudoigtdansloeil […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :