Pasolini Musica

12 Fév

pasolini-24-36-aaa-09-02-2017-21-33-13-2016x3023

Photos©NGabriel2017

Nous avons tous le souvenir de chansons qui nous ont tatoué la mémoire de traces indélébiles, liées à un moment de vie, à des circonstances particulières, et souvent c’est par le cinéma qu’elles nous ont  touchés en plein cœur. Comme si l’addition de l’image et de la musique faisait un alliage inoxydable qui défie le temps… Le cinéma est né muet mais très vite la musique s’est associée aux images, en langage universel. Charlot était accessible à tous, directement, d’Hollywood à Nagasaki, de Belleville à St Pierre de Rome, et de la place de Jaude au Corcovado… Le film de déroulait, et un musicien,  un pianiste en général, accompagnait l’action au feeling… (avec des sortes des partitions, « pantomimes lumineuses »,  musiques originales afin de soutenir l’action des personnages dessinés)
Et le premier film « parlant » en simultané avec l’action était un dessin animé chantant : Steamboat Willie, troisième film de la série Mickey Mouse, c’est la naissance officielle du personnage. Il est également le premier à avoir bénéficié d’une bande sonore synchronisée dès sa sortie. C’était en 1928.

Passons à ce spectacle, Pasolini musica, (pour les images, cliquez  sur les  photos et vous les aurez en grand écran…)

pasolini-bande-2-10-02-2017-08-14-30-5120x3200-10-02-2017-08-14-30-4637x1497

Du mystique, et caustique,  « L’Evangile selon St Matthieu » au provocateur « Les 120 jours de Sodome » il ne dérogera jamais à sa ligne de conduite, un engagement radical, sans concession. Ce portrait est bien rendu dans ce spectacle qui met en avant toutes les musiques traitées en art majeur. On entend des oeuvres de Manos Hadjidakis, Bellini, Bach, Domenico Modugno,  de Martino, Giovanni  Fusco, Piero Umiliani, Piero Piccioni,  et des chansons originales de Dmitri Negrimoski.

 

Pasolini montage remplacement 13-02-2017 22-21-16 4964x1591.jpg

Stéphanie Boré est la diva lyrique, Eva Kovic la diva gouailleuse, Solène Ménard la musicienne, André Roche le concepteur et metteur en scène pour donner à Miguel-Ange Sarmiento qui incarne Pasolini toute la dimension de ce combattant qui s’est défini  en précisant, « Mon travail consiste à montrer les choses et les êtres dans leur sacralité. »

pasolini-bande-3-10-02-2017-08-05-15-4944x1584

Attention la dernière parisienne de ce spectacle est le 16 Février, au Théâtre de Ménilmontant, 15 rue du Retrait. Pour réserver, téléphonez au 01 46 36 98 60.

Et pour quelques images de plus…

pasolini-montage-final-12-02-2017-19-47-27-3405x4382

Et le dernier mot à Pier-Paolo Pasolini:

Il faut s’engager non seulement dans l’écriture, mais dans la vie.

Norbert Gabriel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :