Les feuilles mortes spécial guitare…

24 Mar

Quelques notes de guitare, avec Les feuilles mortes en voyage dans tous les genres de musiques… Suite à la précédente page sur quelques  interprétations des Feuilles mortes dans le monde

Sélection subjective très ciblée autour de la guitare dans presque toutes ses déclinaisons..

 

Commençons  avec cette séquence qui terminait  la petite suite sur les feuilles mortes, bis répétita avec Biréli à la guitare, et Stochelo Rosenberg et des amis…

Retrouvons Rosenberg un des plus fins musiciens du moment..

Et Bireli Lagrene – Autumn Leaves ( Gypsy Jazz Improvisation )

Intermède classique avec Yenne Lee ( with her arrangement of the Joseph Kosma standard Autumn Leaves. She’s playing a great 2004 Pepe Romero Jr. classical guitar in cedar and maple.

Pour les non initiés le luthier Pepe Romero est un genre de Stradivarius de la guitare..

Sylvain Luc

Et même avec une guitare à 7 cordes par Jeremy Choi

Satoshi Gogo

Shunga Jung (repéré par Michel Haumont)

Retour vers les USA

Chet Atkins

Chet Atkins/Pascal Paulhe

 

Et Joe Pass ( un des guitaristes que Crolla aimait beaucoup)

Jim Hall et Ron Carter duo guitares jazz

-Clive Carroll  Dream Guitars Performance

 

Larry Carlton quartet

Quelques festivals

Ladi Geisler Trio SUMMERJAZZ-Festival in Pinneberg 7.August 2010

 

Et dans le genre acrobatique Stanley Jordan

 Adrien Moignard : Festival Jazz d’Houlgate (Août 2011)

 

Une des conclusions possibles?  La chanson c’est paroles et musiques, et c’est par la musique qu’elle voyage le plus souvent, et qu’elle fait découvrir un pays et sa culture.  Avec une guitare, un bout de trottoir et deux spectateurs, il  y a un début de spectacle, et peut-être une rencontre… (Saravah  Pierre Barouh…) Je me demande parfois si les musiques urbaines souvent peu mélodiques pourront traverser les frontières et les années …  Mais ceci est une autre histoire, ce n’est qu’un début continuons le débat…

Norbert Gabriel

Publicités

2 Réponses to “Les feuilles mortes spécial guitare…”

  1. Danièle Sala mars 24, 2018 à 11 h 30 min #

    Belles couleurs musicales pour ces feuilles mortes qui volent au gré inspirations.
    P

    J'aime

  2. Danièle Sala mars 24, 2018 à 11 h 35 min #

    Pour les musiques urbaines( ça a sauté !), vaste question, elles ont de multiples influences, à la fois métissées et identitaires, et surtout faites avec les moyens du bord, c’est sûr que je préfère ce florilège de mélodies sur Les feuilles mortes, que le rap ou le hi-pop, autre âge, autre culture…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :