Mon année Saravah

15 Jan

saravah-logoLes heureuses coïncidences (ou rencontres) du hasard… et des pensées nocturnes. Ça m’est venu cette nuit, 2017 sera mon année Saravah : « Il y a des années où on a envie de ne rien faire. » Voilà ce que je vais faire cette année… D’autant qu’au réveil, avec le premier café délicieux comme la première gorgée de bière, je trouve dans ma boitalett’ virtuelle un écho en situation, dont voici un extrait:

Le travail laborieux et contraint change l’homme en une amibe éreintée et croupissant dans les eaux émollientes de la paralysie mentale. C’est en réveillant le paresseux qui sommeillait en lui qu’il put enfin bâiller amplement aux corneilles. (Faut-il toujours que quelqu’un paie pour nos rêves ?) Le travail comme valeur, comme éducation, comme respect, n’est-il pas précisément l’inverse de ce que l’on nomme aujourd’hui l’emploi ? L’image que l’on cherche à donner de soi tient le plus souvent de la coquetterie, de la mise en scène, du mensonge. Le nez de Pinocchio qui s’allonge, qui s’allonge, qui s’allonge, est le prototype idéal de la perche à selfie.  ( Cyril C.Sarot La poétique du moineau)

C’est comme si un ange tutélaire en forme de Moustaki était passé pour rappeler quelque valeurs essentielles de la vie dilettante, disponible à tout ou à rien, avec la légèreté du moineau sans souci autre que le chat de la voisine qui aime les moineaux d’un amour (g)astronomique. Trop c’est trop.

Ce sera donc une année de dimanches quotidiens, et selon le principe « Guilleton », un cahier, des crayons de couleurs et en route pour les dessins du dimanche. Ou mes photos du dimanche…

Un rappel pour les distraits, Mes dessins du dimanche, c’est un très joli livre plein de couleurs, et de vie, une invitation à un voyage onirique sans frontière, parfait pour accompagner cette année Saravah…

Quelques images en situation:

Editions Vox Scriba, www.voxscriba.com

Editions Vox Scriba, www.voxscriba.com

Qu’il est doux de ne rien faire
Quand tout s’agite autour de soi …
Il y a des années où on a envie de ne rien faire.

Action!

Norbert Gabriel

2 Réponses vers “Mon année Saravah”

  1. Danièle Sala janvier 15, 2017 à 17 h 31 min #

    Alors là, je suis tout à fait d’accord ! j’arrête le labeur pour un travail choisi , tous les jours de la semaine seront désormais des dimanches ! …Au fait c’est pour quand l’expo des photos du dimanche ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :