Baptiste Vignol, les tubes, ça s’écrivait comme ça

30 Nov

 les-tubesComment naissent les chansons ? Ici, c’est avec les créateurs de l’ombre, les auteurs-compositeurs souvent ignorés du public qu’on entre dans la genèse de la création-chanson. Il est assez courant de résumer en disant, une chanson de Claude François, de Salvador, de Bashung, de Montand, ou de Piaf (qui a été aussi auteur de pas mal de chansons) de Joe Dassin, alors que la plupart du temps, ils sont la voix, la vitrine, de chansonnistes, terme préférable à celui un peu réducteur parolier.

La chanson naît d’une anecdote, d’un souvenir, d’une émotion, une idée qui passe, de trois p’tites notes de musique, il n’y a pas de règle établie. On découvre, on approfondit avec ce livre, qu’un tube ne répond pas à une recette standard, il faut du métier bien sûr, une chanson n’est pas simplement un poème, elle est associée à une musique, et c’est la fusion des deux qui en fait le petit miracle de cette chansonnette qui fait lalala quand on a oublié quelques paroles, et le nom d’l’auteur, mais pas les émotions qui l’ont gravée dans la mémoire.

Un tube, on ne sait jamais vraiment, comme le souligne un des auteurs au départ d’un projet potentiellement tubesque,  tu en vends 20 ou 300 000 . Il y a assez d’exemples de méga-succès qui n’avaient aucune chance au début selon les professionnels de la profession, comme  Le métèque  relégué au fond de la face B du 33T, pour faire plaisir à l’auteur de Milord… On sait ce qu’il en est advenu.

On va y trouver aussi dans les témoignages des auteurs, toute la complexité des relations humaines, quand s’entrelacent l’affectif, les affaires, les susceptibilités, les egos destructeurs, les passions éphémères, l’oubli des services rendus, mais aussi l’élégance de la reconnaissance quand Sardou présente Vline Buggy à son aéropage d’admirateurs:  c’est grâce à cette dame si j’en suis là aujourd’hui. (Bercy années 2000)

Et les portraits que font les auteurs de « leurs artistes »  sont sans complaisance, beaucoup moins convenus que les portraits habituels, ils répondent à cet adage, Un ami c’est quelqu’un qui vous connait bien et qui vous aime quand même. 

Leurs noms ne disent rien au grand public, qui connaît pourtant par coeur leurs chansons. « Le Téléphone pleure », « L’Eté indien », « A bicyclette », « Banana Split » « Tout doucement », « La Madrague », « Les Démons de minuit », « Pour le plaisir », « Mélissa », « Vertige de l’amour », « Une chanson douce »…

Quinze paroliers d’élite sont ici  réunis pour la première fois. Pierre Barouh, Boris Bergman, Vline Buggy, Vincent Baguian, François Bernheim, Jean-Paul Dréau, Jacques Duvall, Claude Lemesle, Maurice Pon, David McNeil, Jean-Michel Rivat, Jean-Max Rivière, Richard Seff et Frank Thomas… Autant de témoignages riches et passionnants.

Une notule en passant, Maurice Pon (une chanson douce) justifie en grande partie ce qui a valu à Zaz une volée de critiques au ras des pâquerettes, sur « une certaine légèreté dans les les années 40-45 » : ce n’était pas toujours léger, mais c’est vrai qu’on cherchait la fantaisie, qu’on jouait , qu’on s’amusait… et c’est ce qu’attendait le public.

robert-nyel-33-tours-869176597_lOn lira avec tendresse la dernière interview de Robert Nyel, un personnage brélien, parti vers d’autres rivages ce 26 Novembre, auteur de nombreux tubes, et retiré des affaires du showbiz pour peindre dans son pays de soleil.

Pour rappel , il a écrit « Déshabillez-moi » « C’était bien » «  Ma p’tite chanson »… et chanté « Magali »…

Lire aussi cette bio sur le site de Baptiste Vignol, c’est là, clic sur la photo   Robert Nyel.ce-quon-couv

Le livre est paru il y a quelques jours aux Editions La Tengo. En vente libre.

Et dans les livres sur la chanson en coulisse, un rappel : « Ce qu’on sous entend dans les chansons, voir ici , clic sur la couv’ 

 

Norbert Gabriel

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :