Les feuilles mortes, petite histoire d’une chanson…

14 Mar

C’est une chanson, qui nous ressemble… et qui a rassemblé plus de 600 versions dans le monde entier, et ça continue.

En résumé, cette chanson du film « Les portes de la nuit » 1945-46 apparaît sur la scène très vite, la première à l’enregistrer est Cora Vaucaire, ensuite Montand qui mettra 4 ans à l’imposer à un public peu réceptif. Mais en 1951, ça décolle, qu’y a-t-il eu de changé dans le contexte ? Mystère. Ensuite c’est une déferlante d’interprétations, plus de 600 à ce jour officiellement enregistrées dans les grands studios/majors.

Honneur à la première, Cora Vaucaire, qui a chanté la version simplifiée par Montand (Mouloudji doit être le premier à chanter la version intégrale)

et 50 ans après en 1999 aux Bouffes du Nord, toujours en version courte

ensuite retour aux années 50, avec Montand qui en fait un succès, dans une version revue sur ses suggestions, et qui est celle qui a été le plus souvent reprise … la version des années 48-50

plus tard après 1960 il a fait une version avec intro parlée

 

 Edith Piaf dans sa version américaine …

Une découverte 1950 Lucille Dumont

 

Une des versions plus intéressantes par Mouloudji, en 1958 , avec de jolis arrangements, à noter qu’il chante la version intégrale,  il est un des seuls avec Marianne Oswald.

sa première version publiée en 1956 (toujours intégrale)

 

Charles Aznavour, en 1950 , étonnante cette version un peu étirée, et un peu guimauve… encore que joliment jazzy parfois dans la voix… mais trop de violon…

Françoise Hardy, version qu’on pourrait dire adolescente.. mais bon…

Et après l’adolescence une chanson de femme, Laura Fygi, (At the North Sea Jazz Festival 2003 ) une découverte et une révélation

 

Le jazz en en fait un standard américain que nos amis étatsuniens croient de chez eux , Autumn Leaves voici Miles Davis Jazz à Empury

Idem avec Chet Baker

et Stan Getz

 

Autre belle grande version Ute Lemper

Juliette Gréco Live Berlin 1967, avec un environnement musical très inspiré du quintet Montand, et un formidable guitariste très Crolla.. (qui trouvera le nom de ce musicien? Liébrard peut-être?)

 

 

 

Et the falling leaves by Eric Clapton

et aussi Monica Passos avec Archie Shepp, ce soir ou jamais..

 

Iggy Pop en live France Inter 2009

(Iggy Pop performs live at France Inter in Studio 105 on May 29th 2009 for the release of his album PRELIMINAIRES.=

Mariusz Boruta and Sibylline Duo Voix basse (avec très peu de musique.. et pas celle de Kosma.. .)

Nana Mouskouri album:  »Hommages » – 1997

Et Mireille Mathieu

Et n’oublions pas les duos même les plus improbables.. (bi-lingue ici)

et Juliette et Julio en 1981..

 

Et made in Japan, par Yoko Kishi, sobre et fidèle.

 

Revenons au premier ricain Johnny Mercer en 1949 (Johnny Mercer adapte Les Feuilles Mortes en anglais : il supprime le couplet et chante Les Feuilles d’Automne sur le refrain. Le titre est ainsi rebaptisé Autumn Leaves. Et c’est en raison de cette amputation que Johnny Mercer est crédité au même titre que Kosma dans les interprétations d’Autumn Leaves)

Et bien sûr Bob Dylan Lucca Summer Festival 01/07/2015

Lavilliers… Titre tiré de l’album « La Marge » de 2003

 

et la grande Marianne Oswald, dans une version bi lingue intégrale

 

Je termine avec Lagrène Lockwood Galliano Rosenberg, au Festival de Jazz de Strasbourg en 2010

 

Mais au fil des écoutes, si vous êtes arrivés jusque là, vous avez encore plus de 550 versions à découvrir…  Rendez-vous dans un an ou deux ? Et en attendant, si vous avez des versions à faire découvrir, ne nous en privez pas.

 

NB: Montand a chanté Les feuilles mortes pendant 4 ans dans une indifférence presque totale du public, et en 51, tout change… Une explication possible peut être liée au fait qu’en 48-49 les crooners et jazzmen américains enregistrent la chanson, parfois dans une version américaine un peu modifiée, ce qui permet de co-signer la mélodie…  La reconnaissance des USA a-t-elle séduit le public français ? 

 

Norbert Gabriel

Publicités

2 Réponses to “Les feuilles mortes, petite histoire d’une chanson…”

  1. leblogdudoigtdansloeil mars 15, 2018 à 13 h 48 min #

    Il parait que la chanson la plus interprétée dans le monde est Yesterday, et pour la chanson française My way, Comme d’habitude ? Je ne sais pas, mais ces histoires de chansons me donnent bien envie d’étudier la question pour ma chanson préférée de Brel, son premier succès, Quand on a que l’amour. Je sais que Ne me quitte pas a été beaucoup reprise, mais je n’aime pas cette chanson ! En tout cas, on voit bien que ce sont les chansons les plus populaires qui ont le plus de succès, trois petites notes de musique qui vous trottent dans la tête, un refrain de quatre sous, et ça marche !
    Autre question, est-ce qu’une chanson française traduite dans une langue étrangère est encore considérée comme une chanson française ?

    Danièle Sala.

    C’est exact, My way c’est plus de 1150 versions, mais My way, est-ce une chanson française? Elle est perçue comme une chanson américaine, ce qu’elle est … Alors que « Les feuilles mortes » et même « Autumn Leaves » il me semble que la majorité sait que c’est lié à la chanson française.. *
    Norbert Gabriel.

    J'aime

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les feuilles mortes spécial guitare… | leblogdudoigtdansloeil - mars 24, 2018

    […] Quelques notes de guitare, avec Les feuilles mortes en voyage dans tous les genres de musiques… Suite à la précédente page sur quelques  interprétations des Feuilles mortes dans le monde […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :