Archive | 1 h 06 min

Urbain Kinga, C’est une parisienne…

30 Mar

La parisienne

Urbain Kinga. On ne sait pas grand chose de lui, sinon qu’il continue son bonhomme de chemin en chansons, et en musique, avec talent, très discret, mais toujours amoureux, des femmes, qu’il aime belles au naturel, de la vie, avec une philosophie de la sagesse universelle et mystérieuse à la fois. Humaniste sans être moraliste. Toutes ses chansons ici encore en témoignent, le thème principal étant l’amour : L’amour est une énergie qui fait vivre, nous dit il.

Il en est à son quatrième album. Après Kercy en 1993, Zouc Frisson en 1998, et Maison hantée en 2012,  C’est une parisienne, dix chansons, dont deux reprises des précédents album, Belle au naturel, et Dis lui.

Album qui commence par un remerciement, la santé est ici représentée par la marche  :  Marcher, nous marchons tous / Chacun son rythme, certains avec assurance… Merci aux professionnels de santé, ces femmes et ces hommes qui nous aiment et nous soignent.

Et l’on entre dans la danse, sur des musiques aux multiples couleurs. Urbain, comment qualifierais-tu ces musiques ?

 Pop-musique teintée de  rock, funk, et world- Music .

Merci pour ces précisions. Pas très bavard, Urbain !

Pour en savoir un peu plus sur l’univers musical d’Urbain Kinga, c’est son arrangeur Grégory Boutinon, que j’ai alors questionné, voici sa réponse, et merci à lui :

  • Cela fait plusieurs années que nous travaillons ensemble avec Urbain Kinga, depuis l’album « Maison hantée » (2012). Généralement, Urbain apporte des idées de textes et mélodies que nous retravaillons ensemble. Dans un premier temps, nous essayons les chansons piano/voix, puis essayons d’envisager leurs univers sonores. Nous avions la volonté pour ce dernier opus de nous orienter vers des couleurs  un peu moins rock que précédemment, en explorant des couleurs funk, électro, musiques du monde. Les instruments choisis ont découlé de cette volonté, avec des machines pour les rythmiques, des synthétiseurs, mais aussi des guitares acoustiques, électriques, des percussions traditionnelles. 

En tout cas, ça balance pas mal ! Même la parisienne danse le Kassa, sur une musique virevoltante rythmée par le djembé et le dunun, et ça fait vibrer !

La parisienne, une femme libre, au cœur généreux, aux yeux pleins d’amours, : à la beauté sauvage elle fait rêver / Au caractère libre elle fait rêver… Mais noon noon noon… Inaccessible ?

Invitation à la danse, invitation à s’aimer :

Aimez-vous : Aimez-vous sans détour / Vous irez bien. Dans ce monde qui brûle / aimez vous, vous irez mieux / …Sans détour, j’en suis fier / Sans détour, je vous aime / Croyez moi, sans manière, sans filet / Je vous aime.

Aimer rend les femmes plus belles : Aimer sans rien attendre / Aimer sans rien espérer / Aimer tout simplement / Tu seras plus belle.

Ah ! Nos histoires d’amour !  Nos moments d’enfance, ancrés dans nos mémoires / Nos histoires d’amour restent gravées dans nos mémoires / On l’appelle madame depuis des années / Elle en rêve encore de son premier amour…

Mais comment lui dire, comment leur dire, à toutes ces femmes, aux yeux bleus, verts,  marrons, ou noirs, alors, Dis lui, toi : A cette femme si belle qui danse, qui sourit, qui a de jolis yeux / Dis lui qu’elle a de très beaux yeux / Dis lui qu’elle a un très joli sourire / Mais comment faire ?

L’amour, toujours, même après une déception : Mais pourquoi je t’aime ? La vie semble s’arrêter après une déception / La vie semble s’arrêter après un chagrin d’amour…Mais Il y a des raisons que la raison ne connaît pas. ..Et je me demande pourquoi je t’aime…

Ce ne sont pas les filles formatées à l’idée d’une beauté artificielle qu’il aime, non, il aime la femme Belle au naturel : Tu es belle au naturel, tu es belle au réveil, je t’aime comme tu es, malgré la nuit qui s’invite, ton regard n’a pas changé…

C’est l’amour qui mène la danse tout au long de cet album, avec ses interrogations, ses joies et ses peines, très agréable à écouter, ça met des fourmis dans les pieds, et du baume au cœur.

On peut se procurer l’album d’Urbain Kinga en lui envoyant un message privé sur Messenger, son facebook : https//fr-fr.facebook.com/public/Urbain-    Kinga

Des extraits de l’album sont disponibles sur SOUNDCLOUD .COM

https://fr-fr.facebook.com/public/Urbain-Kinga

https://soundcloud.com/urbain-kinga/urbain-kinga-aimez-vous-extrait

Danièle Sala

%d blogueurs aiment cette page :