Féminine(s) au Forum Léo Ferré..

19 Mar

La vie d’une chanson peut parfois s’enrichir quand elle a la chance d’être adoptée par d’autres voix, qui vont lui donner des couleurs ravivées, des dentelles nouvelle mode. C’est la gloire des interprètes, comme Céline Faucher et Christine Laville, frangines de scène, d’inviter la fine fleur des « sorcières comme les autres » à cette célébration amoureuse de leurs belles histoires de femmes, émouvantes, drôles, sensibles, caustiques, enragées, fragiles, indestructibles, vivantes.

Voici donc dans leurs voix mêlées, Anne Sylvestre, Pauline Julien, Diane Dufresne, Véronique Sanson, Clémence Desrochers, Véronique Pestel, Lili Cros, Evelyne Gallet, Marie-Claire Seguin, Sylvie Tremblay, Manon Vincent,Barbara, Denise Boucher, Michèle Bernard, Marie-Paule Belle, pour illustrer avec délicatesse, fantaisie, verdeur, toutes les nuances de la féminitude dans une sorte de rhapsodie baroque et tonique…

Suggestion à l’attention des instances culturelles francophones, et plus si affinités, cette soirée pourrait être programmée, mettons le titre long*,

« Chansons pour l’édification des jeunes générations, les instruire sur l’histoire des femmes battantes avec leurs plumes alertes aux encres décomplexées. » (Proposition validée par l’ENA et La Sorbonne)

Et même si une peine d’amour minable vient nuancer la marche en avant vers l’utopie possible de l’égalité fraternelle ,

Je veux me saouler de printemps,
Je veux m’en payer, des nuits blanches,
A cœur qui bat, à cœur battant.
Avant que sonne l’heure blême
Et jusqu’à mon souffle dernier,
Je veux encore dire « je t’aime »
Et vouloir mourir d’aimer.

Pour bien terminer la soirée, la carte postale de Pauline,

Ce soir j’ai l’âme à la tendresse , Tendre tendre, douce douce, Ce soir j’ai l’âme à la tendresse Tendre tendre, douce douce…. Tresser avec vous ce lien et cette délicatesse, Vous mes amis d’hier et d’aujourd’hui, Cette amitié dans la continuité , Un mot un regard un silence un sourire une lettre…

( L’âme à la tendresse, Pauline Julien).

  • *Emprunt à Félix Leclerc  ‘La veuve’.

Pour une approche plus complète de ce spectacle,

voir ici –>

 

 

 

Norbert Gabriel

 

Et pour quelques images de plus,

Photos NGabriel 2018

Une Réponse vers “Féminine(s) au Forum Léo Ferré..”

  1. Danièle Sala mars 19, 2018 à 18 h 08 min #

    C’était chouette n’est-ce-pas ? Et tu le dis bien ! Féminitude, c’est le mot exact, même si le spectacle est Féminine(s). Féminines, elles le sont, Céline et Christine, mais dans leur voix mêlées, il y a toutes les nuances de la féminitude, dans tous ses états, et ce n’est pas toujours la vie en rose l’état de femme !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :