Lili&Thierry font le plein de Café… de la Danse

7 Avr

« De l’importance de l’attachée de presse »

pour remplir une salle de spectacle…

En janvier Madame de Sévigné se fit l’ambassadrice enthousiaste exceptionnelle de Lili&Thierry lors de la série de soirées au Zèbre de Belleville. Et on a pu vérifier le 5 Avril au Café de la Danse que ses avis ont été suivis par le Tout Paris de la bonne chanson. C’était archi plein, et la soirée a dépassé les prévisions les plus optimistes, avec une première partie en deux parties, on ne se refuse rien, et … Et est-il raisonnable de vous conter à quel point ce spectacle a été merveilleux ? Si vous y étiez, vous le savez, si vous n’y étiez pas , c’est un coup à vous mettre le blues dans le printemps, ce serait ballot… Je ne dirai donc rien d’autre que ça s’est terminé par une ovation debout, avec un public formidablement heureux. Donc pour ce qui est de Lili&Thierry, ils passeront un jour ou l’autre près de chez vous, de plus, ils seront au Festival d’Avignon, pour 3 semaines, Théâtre des Lucioles, du 7 au 30 Juillet, pour le reste, voyez dans leur home sweet home web, les étapes de leur route de chansons. A vous de suivre.

  Lili et Thierry café de la danse montage 1 07-04-2016 15-21-17 5093x2586

La promo par Madame de Sévigné, c’est là.

Première partie

Lili et Thierry café de la danse atelier décriture 05-04-2016 19-25-53 3426x1945

Régulièrement avant le concert, un atelier d’écriture invite des passionné(e)s à jouer avec les mots, et on les retrouve souvent avant le concert pour en donner quelques extraits. La moisson du 5 fut riche, 8 participantes aux plumes vives, insolentes, colorées, sous la direction de maître Ignatus, jamais bien loin des aventures scéniques et musicales de Lili&Thierry. En annexe, un des textes retenu pour une actu toujours sensible, les intermittents du spectacle.

Première partie (deux… )

Lili et Thierry café de la danse Fred Radix AA 05-04-2016 19-45-46 1613x3211Autre compagnon proche, Fred Radix, Le Siffleur, merle gentiment narquois, et siffleur de haute réputation. Outre ses projets de concert symphonique sifflé avec chorale, il est co-metteur en scène du spectacle. Dont il faut préciser que c’est un spectacle vraiment vivant, depuis janvier, il y a eu des variations, d’autres nuances, Lili et Thierry aiment s’amuser en scène, et varier les plaisirs… Raison pour laquelle on peut aller les voir plusieurs fois par an avec le même bonheur renouvelé.

On pourrait dire de Fred Radix qu’il est Grand Sifflet, comme on dit Premier Violon, virtuose qui œuvre en solo, mais poursuit néanmoins sans relâche sa quête de Grande Compagnie de Siffleurs en faisant passer une audition collective chaque fois qu’il se produit. Et le résultat fut… disons encourageant pour ne vexer personne… Encore que le groupe des altos ait été plus concerné que l’autre moitié de la salle. La prochaine fois, je vous le sifflerai en Ré Majeur et en alto. Cette belle entrée suivie d’un court entracte, nous voici maintenant avec Lili Cros et Thierry Chazelle. En images, et merci à Eric Planchot, un éclairagiste ami du public et des photographes, sans qui les images seraient moins intéressantes.

Second tableau

Lili et Thierry café de la danse montage 2 07-04-2016 15-25-47 4572x2518

 

Il faut ajouter que depuis quelques mois, Lili&Thierry font les premières parties d’Yves Jamait, c’était le cas à La Cigale, à Paris, le 2 Avril 2016, et en sortie de concert plus de 110 albums vendus auprès de ce public qui les découvrait pour la plupart. Comme test de satisfaction en situation réelle, y a pas mieux. Et puisqu’il en est question, où trouve-t-on ces albums? Ici ==> Clic on the cat…Misti logo

 

Et  voici leur home sweet home web pour en savoir plus

Le texte sur les intermittents de Peggy R.Lili et Thierry café de la danse Montage vertical 07-04-2016 15-30-11 1098x5120

Je compte jusqu’à un
Demain est un mystère
Inconstant ennemi
Qui vole tout mon temps
Intermittent.

Alors je compose un
Jour sur deux sur Terre
Je fais tout à demi
Et même l’exaltant
Intermittent.

Je fais pas le malin,
Non ! Parfois, je m’enterre
Car l’échec est permis
Surtout par mauvais temps
Intermittent.

Je crois que je n’suis rien
Rien d’autre qu’un drôle de ter-
Mite, miteux endormi
Sur son rythme entêtant
Intermittent.

Et si je ne vaux rien,
Rien d’plus qu’une bille de terre
J’aime ce qui frémit
L’espace d’un instant
Intermittent.

Alors
Je compte jusqu’à un
Demain est un mystère
Et mon fidèle ami
Qui vole au gré du temps
D’intermittent.

Paris, le 5 avril 2016

 

Norbert Gabriel

Publicités

2 Réponses to “Lili&Thierry font le plein de Café… de la Danse”

  1. Danièle Sala avril 7, 2016 à 17 h 48 min #

    Eh ben voilà, j’ai le blues dans le printemps ! Et je guette ! je vais bien finir par croiser le chemin de ces deux marchands de bonheur! plus un maître siffleur !
    Et bravo à l’éclairagiste pour les photos ! Et aux modèles aussi ! Et accessoirement au photographe ! Bien vu pour le texte sur les intermittents .

    J'aime

Trackbacks/Pingbacks

  1. Polémique presse&chanson ! | leblogdudoigtdansloeil - février 22, 2017

    […] et même, The Finger in the Eye, lire l’article ici […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :