Tag Archives: Thierry Garcia

Jean Guidoni, Légendes urbaines…

21 Nov

La Cigale reçoit Jean Guidoni,

Il y a quelques mois, lors de la première à L’Européen, la salle a été éblouie par ce spectacle, quelques mois après, le 20 Novembre à La Cigale, on peut dire que le grand cru s’est bonifié, mais rien à ajouter sur le fond à ce qui suit….

 

 Lors de la sortie de l’album, ce fut un triomphe, en voici les échos.

Guidoni européen 2017 AAAA 04-04-2017 20-11-21 2235x2212

Photo©NGabriel Européen 2017

Résurrection ! Depuis quelques années avec la nouvelle équipe Tacet, Jean Guidoni s’est consacré à des spectacles et albums essentiellement comme interprète. Période sans doute transitoire pour faire revivre à plein régime en 2017 ce jeune homme qui marchait dans les villes comme un conquérant insatiable bien résolu à tout dévorer et à flamber sa vie comme un feu d’ artifice. Une apparition explosive qui avait laissé pantois celles et ceux qui ont eu le privilège de le découvrir ces années-là (pour moi, 1982 à Firminy) Et certains des premiers spectateurs qui étaient au Théâtre en Rond au début des années 80, étaient là, le 4 Avril, dans ce théâtre devenu Européen. Et nous avons retrouvé ce Jean Guidoni éblouissant, une voix impeccable qui sonne comme un violoncelle, grave et bien posée sur ses Légendes urbaines, ses propres textes, associés aux musiques de Didier Pascalis, sur des arrangements de Thierry Garcia. Une équipe talentueuse et solide, dans laquelle Jean Guidoni trouve un épanouissement artistique total, et peut-être plus. L’artiste est souvent un solitaire, mais s’il n’est pas bien accompagné, dans tous les sens du terme, le chemin peut devenir très malaisé.

Légendes urbaines, avec quelques ajouts « du répertoire » donne un spectacle d’une densité émotionnelle particulière. Oublions une des légendes qui a fait de Guidoni un chanteur uniquement sombre et torturé aux ambiances tragiques, c’est beaucoup plus que ça, c’est un concerto des sentiments souvent exacerbés, – J’ai peur-* c’est un regard sans concession sur les tréfonds de l’âme humaine, un miroir souvent impitoyable – Je pourris camarade– mais c’est aussi une auto dérision jouissive, et acidulée, ça pique un peu, mais on pirouette quand même, sur le manège enragé. Putain de vie, je t’aime malgré tout… A la façon de Prévert, dont il m’a semblé deviner l’ombre complice dans un coin de la scène. A la façon de Daumier, dans ses portraits au vitriol, à la façon de Van Gogh aussi, dans les contrastes bigarrés de la vie rugueuse, bariolée, maquillée ou sauvage.

C’est un Guidoni qui semble avoir largué une bonne partie des « encombrants » qui plombent la marche en avant, aujourd’hui la marche est fluide, funambule qui valse sur la scène, lucide ascendant narquois parfois, grave sans lourdeur, et danser à contretemps dans ce monde de fous, sur le bien et le mal… les deux pieds dans la boue, et sans aucun témoin

Que dire de plus ? C’est un nouveau printemps Guidoni, et un album à mille feux, en fin de compte, ça valait le coup d’avoir la patience du diable pour revenir vers nous. Salut l’artiste.

*J’ai peur (Allain Leprest)

Suivez Guidoni, c’est ici, clic sur la photo…

Car si l’Européen a très vite affiché complet, la Cigale est programmée à l’automne, et soyez prudent, j’imagine que le public de l’Européen remettra ça et emmènera celles et ceux à qui ils veulent du bien.. Et n’hésitez pas à découvrir aussi la mutine Dorothy… (MP)

Et pour quelques images de plus…

Photos NGabriel Européen 2017

Norbert Gabriel

FestiViel au Forum

6 Juin

 

FestiViel bandeau 4678x1112C’était beaucoup plus qu’une carte blanche, Laurent Viel a réuni une vraie bande d’artistes amis, des complicités de 20 ans et plus, d’autres un peu plus récentes, mais toutes fondées sur des liens artistiques et amicaux profonds, de ces amis dont on dit « parce que c’était lui, parce que c’était moi » et dans la vie ou sur la scène, ces rencontres sont riches d’émotions. Qu’on partage dans les spectacles de Laurent Viel, artiste d’une générosité rare dans ce domaine, jugez-en, quatre spectacles qui tournent régulièrement, avec son immarcescible complice Thierry Garcia, et les non moins indispensables Xavier Lacouture et Jean-Christophe Dumoitier. Qui fait quoi ? Voyez ici :demandez l'progamme desssin

Et ajoutons la belle aventure collective avec « La rue de la Belle Ecume » …

Dans ce FestiViel, carnet intime de souvenirs, il y a eu des pages évoquant chacun des spectacles créés, des pages entr’ouvertes sur des spectacles à venir, une première en duo inédit avec Baltazar Chanson, inédit car se connaissant depuis longtemps, ils n’avaient jamais chanté en scène ensemble, chaque moment était aussi un inédit stricto sensu, c’est le charme de ce genre de soirée, parfois inégal sur le plan artistique, mais hier ce fut l’excellence dans tous les domaines. Xavier Lacouture s’est débrouillé pour être présent tout en étant au Québec, avec un message en chanson (et en images) cartoonesque qui a mis d’emblée la barre très haut, et le pari a été tenu. Deux heures ? Peut-être, mais avec ce genre d’enchantement, le temps est suspendu, il me semble que le public (c’était archi complet) peut co-signer ce que dit Laurent Viel ci-desssous.

J’ai vécu cette après midi un moment de vrai bonheur. un moment tendre, intense, drôle et émouvant. Entouré d’artistes et d’amis talentueux, élégants et bienveillants. Merci à Thierry Garcia, Xavier Lacouture (qui bien qu’étant au Canada était pratiquement en duplex avec nous), Roland Romanelli, Baltazar Chanson, Romain Didier, Nicolas Carpentier, Pascal Mary, Jean Guidoni, Angelo Zurzolo, Enzo-Enzo, Léo (fabuleux technicien), Cathy Lohe, Guillaume Ledun, Jean-Christophe Dumoitier, toute la merveilleuse équipe du Forum Léo Ferré, sans oublier le public qui est venu partager cet instant que je ne suis pas prêt d’oublier.                 MERCI.    

                                                                                                                                                            Laurent

Il n’est pas exclu qu’un jour ou l’autre des vidéos donnent à voir des moments de ce FestiViel. Et puis,  ici ou là, Laurent Viel passera un jour près de chez vous, (sinon invitez-le!) et en ce moment, il reste quelques dates pour les Chansons aux enchères, avec Monsieur Garcia, s’il vous plait ! C’est ici :

Laurent Viel affiche

Pour un inventaire détaillé de la soirée, lisez ici:http://chantercestlancerdesballes.fr/laurent-viel-famille-or/

Norbert Gabriel

Et pour quelques images de plus, 

Photos NGabriel et Cathy Lohé pour la photo de famille

Photos NGabriel et Cathy Lohé pour la photo de famille.

Chansons aux enchères

16 Jan

Chansons aux enchères Annonce 3358x1769

A la vente aux enchères, j’ai fait de beaux achats, j’aurais bien pris le lot entier, mais je n’ai pas eu le cœur d’en priver mes voisins de fauteuil. Rassurez vous chers futurs spectateurs, il y en aura pour tout le monde. La vente continue, des souvenirs, Laurent Viel en a plein ses tiroirs, et pas de nanards, pas de fanfreluches fanées, que des merveilles choisies, élues et parées comme ces belles jouvencelles prétendantes au premier bal, robe neuve, colliers et diadèmes, bagues ou broches, ils ont mis de la grandeur dans quelques bluettes et ressuscité en reines d’un soir quelques perles du répertoire qui en sont émerveillées. On y trouve le mariage de Piaf et de Brassens avec la fille de joie qui est triste, et qui rigole pas tous les jours , Aznavour et Nougaro, tu verras comme ils disent que la vie peut être très belle parfois, surtout quand on se fait la plus belle pour aller danser… Comme un garçon, sans contrefaçon… Les plus avertis des experts de la chanson française, et même les moins avertis,  auront aperçu quelques indices, à ne pas trop dévoiler, c’est mieux pour les surprises. Mais on peut quand même préciser que le duo virevolte d’une chorégraphie dans la plus pure tradition des  émissions de nos jeunes années télévisuelles, kitch et strass, et volutes de fumée, à la plus belle et sensible interprétation d’Aragon: « Est-ce ainsi que les hommes vivent... »

Laurent Viel et Thierry Garcia, il faut aussi ajouter Xavier Lacouture dans ces aventures, sont uniques, ce n’est pas un chanteur et son musicien, ces sont deux talents exceptionnels, qui se magnifient mutuellement. Ils font tout ce qu’il faut pour offrir des écrins de grands joailliers à des ritournelles qu’on croyait anodines, c’est décapant, drôle, émouvant, on passe par tout le kaléïdoscope des émotions, des rires, des sourires, de la petite pincée au cœur qui fait monter un peu de buée aux yeux, même aux plus blasés des vieux routards qui écument tous les lieux où ça chante.

Je vais terminer mes litanies de louanges avec leur dernière chanson, qu’on peut dire engagée, sans effets de voix, avec un ukulélé très sobre, elle cogne plus fort que tous les hymnes les plus tonitruants. A quoi sert une chanson ? Dans cette vente aux enchères, à être heu-reux ! Envers et contre tout.

viel-mathurins-neutreThéâtre des Mathurins

36, rue des Mathurins  75008 Paris

Tel : 01 42 65 90 00

Un spectacle de Laurent Viel et Thierry Garcia en collaboration avec Xavier Lacouture le vendredi à 19H et le samedi à 15 h et 19 H…

Dans ce très joli petit théâtre, pas de micro, pas d’ampli, ça va direct de la voix au cœur, sans artifice.

Norbert Gabriel

Les rendez-vous de la semaine

11 Jan

A partir de mercredi 13, tous au Zèbre !

Fly Lili Thierry

Voir ce lien pour des cadeaux!

 

Le 15, et le 16, le Trio Utgé-Royo

Trio fly

Le 15, les Chansons aux Enchères ouvrent le bal.

Au Théâtre  des Mathurins,

http://www.theatredesmathurins.com

Tél: 01 42 65 90 00,

viel-mathurins-neutre

 

Et toujours, tous les jours ou presque, la plus grande des petites salles de l’Ile de France, le Forum Léo Ferré vous attend,

Jeudi 14 janvier 2016 à 20h

Conférence chantée sur la musique du Brésil avec les chanteuses Aurélie et Vérioca et le conférencier Jean-Paul Delfino

conf

 

Vendredi 15 janvier 2016 à 20h30
La vie en vrac ! avec Annick Cisaruk, David Venitucci et des textes de Yanowski

Annick C

Samedi 16 janvier 2016 à 20h30
Alain Aurenche ,
Un cri, de la poésie, de la révolte !

aurenche

….

Et toujours Chanson Plus pour les dernières au Théâtre la Bruyère,

 

chanson-plus-affiche-200x300

 

Pour le reste du monde, voyez ici qui va chanter près de chez vous.. logo_quichantecesoir-200

%d blogueurs aiment cette page :