Tag Archives: Prix Saravah

Léopoldine HH, premier prix Saravah…

5 Avr

Le premier prix Saravah a été décerné le 5 Avril 2018 à Léopoldine HH…   Pour rappel si vous avez raté ce qui s’est passé ces 40 dernières années dans le monde de la chanson, Pierre Barouh a créé ce label hors normes, en ce sens qu’il laissait une liberté de  création totale à ses invités.  Dans une sorte de labo où toutes les aventures étaient possibles…  Quand on a dans la mémoire les picaresques péripéties qui ont ponctué la vie de ce label, de  Jérôme Savary et son grand cirque des animaux tristes, au Kabaret de la dernière chance la maison accepte l’échec, et quelques autres mirifiques rencontres générées par la vertu des impondérables, donc, avec tout ça en filigrane, la finale de ce prix était assez prévisible, si on met dans l’équation:  les membres du jury, le goût du spectacle jouissif, et le talent de montrer en 3 chansons un éventail très séduisant de spectacle vivant, la lauréate était forcément , Léopoldine HH…

 

Et pour compléter, quelques mots de Pierre Barouh qui situent bien comment il voyait ce que peut être la chanson, c’était fin Septembre  2016,  avec les échos de ce qui a construit son univers de baladin éternel…

Je l’aime bien le vieux Léon

Que l’Auvergnat m’a présenté

 Il offrait son accordéon

 Aux folles complaintes à chanter

Et pour toujours dans mon pré vert

Les feuilles mortes narguent l’hiver

Elles réchauffent ma passion

 Des mots que j’offre à mes chansons

 Mes pensées se forment d’échos

 Si mon gout du temps du tango

 N’est pas aujourd’hui préféré

 Des belles indifférentes auprès

 De qui souvent je m’évadais

Avec des mots qui m’obsédaient…

 

Léopoldine HH est de cette famille, celle qui accepte, et propose à ses  amis, la poésie  la plus farfelue, l’art de raconter des histoires en 3 ou  4 minutes, la folie de la tendresse, et le talent de partager tout ça.

 

Norbert Gabriel

Publicités

Prix Saravah, le jury…

18 Jan

Photo©NGabriel

 
Début Février, les premiers artistes sélectionnés seront connus, en attendant, voici le jury qui sera chargé de révéler les découvertes..
 
Francis Lai  (Président) : Compositeur- musicien
 
Charles Berberian : Auteur de bandes dessinées
 
Albin de la Simone : Auteur compositeur interprète – musicien
 
Patrice Demailly : Journaliste Musique
 
Thierry Dupin : Programmateur musical- France Inter
 
Monique Giroux : Productrice à Radio-Canada
 
Florence Jeux : Directrice générale artistique des Francofolies
 
Laurent Valero : Musicien/Producteur à France-Musique
 
Idol
 
Sacem
 
Studio l’Ermitage : Yamilé Bengana (Responsable de la programmation)
 
Editions  Saravah : Atsuko Ushioda (Gérante) – Maïa Barouh (Directrice Artistique)
 
Et voici la date de l’audition en public des 6 artistes sélectionnés :  le 22 mars 2018 à 20h30 au  Studio l’Ermitage, au 8 Rue de l’Ermitage, 75020 Paris.
Norbert Gabriel

Prix Saravah

2 Sep

« Il y a des années où l’on a envie
de ne rien faire »


Photo©NGabriel 2015

Tel a été le slogan de SARAVAH depuis sa création en 1966. Cette phrase est empruntée à l’autobiographie de Salvador Dali qui cite un vieux pêcheur de Cadaquès. Ce n’est pas une phrase sur la paresse, c’est une réflexion sur les inhibitions dans une société faite par l’homme mais pas pour l’homme.

50 ans après, cette phrase semble plus subversive que jamais. Notre société court de plus en plus vers l’efficacité et le rendement immédiat en mettant en marge les rêveurs. Or ce sont ces rêveurs là qui vont nous sauver de la grisaille de la vie.

Le prix SARAVAH s’adresse à des artistes émergents, auteurs–compositeurs, interprètes dont les démarches sincères et novatrices s’inscrivent dans la philosophie de Pierre Barouh, dénicheur de talents, qui inscriront leurs noms dans l’histoire comme: Brigitte Fontaine, Jacques Higelin, mais aussi dans d’autres genres musicaux avec Pierre Akendengue, Steve Lacy, Majhun, David Mc Neil, Jean-Roger Caussimon, Daniel Mille, Allain Leprest, Maurane, Gérard Ansaloni, Françoise Kucheida, Bïa,  et tant d’autres…

Qui sera potentiel lauréat ?

Les artistes émergents dont les démarches sincères et novatrices s’inscrivent dans la philosophie de Pierre Barouh

Le concours est ouvert aux artistes de tout style qu’ils soient : auteur, compositeur, artiste‐musicien ou interprète.

L’envoi des dossiers commence en Septembre.

Et il faut postuler avant le 31 Octobre.

 

Tous les renseignements utiles sont ici,  clic sur le Saravah,

On n’est jamais à l’abri d’une bonne nouvelle….

%d blogueurs aiment cette page :