Tag Archives: Pierre Margot

Pierre Margot, Kamaïeu Les cyclamens…

25 Mar

 

Oui, ça valait le coup de patienter deux ans, ( depuis la souscription), pour enfin écouter ce florilège de chansons, écrites entre 1995 et 2017 .

Je n’ose présenter Pierre Margot aux lecteurs de ce blog, on a tant parlé de ses prouesses dans divers domaines ici-même. Artiste aux multiples talents, musicien,  quelques soixante musiques originales composées pour le théâtre, et autres spectacles, comme la danse contemporaine, et c’est surtout avec le piano qu’il compose pour ses chansons, acteur, metteur en scène de spectacles musicaux, grand chambellan des nuits de la pleine lune, Clochard stellaire, etc…

Cet album de chansons est le troisième de Pierre Margot, après Le rire des colombes, en 1999, album éponyme de son premier spectacle de chansons au café de la danse, et Kamaïeu en 2009.

Treize chansons bien envoyées, aux thèmes variés, qui inspirent la réflexion, réflexion sur le monde qui va de travers, la misère :  

  Dis moi l’amie, dis moi donc, as tu lu / L’indignation de ce vieil homme / Sentinelle assourdissante / De nos consciences en chewing-gum ?

La pollution des océans :

Y’a des images qui hurlent à tous les vents / De grands baleiniers qui massacrent par beau temps / La mélodie des mers, la diva des océans…

Un monde difficile pour la jeune fille handicapée qui rêve d’entrer chez le marchande de chaussures :

Je n’suis jamais, jamais allée là-bas /  Pour voir la devanture du marchand de chaussures / A cause des trois marches de bien belle facture / Hélas bien trop hautes, je ne les gravirai pas / Pour voir les escarpins, semelles de crêpe, dessus en satin.

Un monde où l’argent est roi, et jeu dangereux entre les mains des Golden Boy :

Coup de grisou et r’tour de flamme dans une mine de fer / L’action s’effondre aux pieds des actionnaires de Lucifer / La famine guette au coin d’une rue son amie la misère  / Pour un dîner aux croque-morts à la santé des coroners / Les énarques arnaquent dans les arcanes du pouvoir.

Un nouveau monde qui lâche ses bombes / Sur l’ancien monde / Et me laisse un goût / Amer, immonde.

Un monde parfois tellement désespérant et semé de doutes, qu’on en envie d’aller voir ailleurs,

Mes rêves de bonheur / Enfin se détendent / La foire aux aigreurs / Dissémine ses stands / J’ai plus peur de prendre / Une corde pour me pendre / Vers un autre ailleurs.

Alors, à quoi servent les Paraboles dans ce monde désabusé qui ne croit plus en rien ?

Aujourd’hui les paraboles / C’est con, c’est creux comme une cass’role, ça s’achète en tête de gondole, ça fleurit sur l’toit des écoles, c’est tourné vers les cieux, comme d’autres vers le bon dieu. C’est con, c’est creux. C’est Dieu.

A quoi servent les leçons de morales dans les écoles, quand on voit  que les humains sont capables du pire, les curés qui se prennent pour des anges et violent des gamins, la haine des étrangers, pourtant :

S’ils sont gris, rouges ou marrons, ce sont des gens comme vous et moi / Que dans mon sang coule l’histoire de ces femmes et d’leurs gamins / C’est inscrit dans leurs regards, on est tous des africains.

De quoi désespérer ? Devenir le Margart, comme Gainsbarre ou Renard ?

Pourquoi pas un bon vieux sale Margart / Tout pour la gloire et les dollars / T’as qu’à ranger ta conscience au placard.

Et puis non !

Non vraiment Margot, c’est plus doux qu’un chamallow… J’aime autant laisser Margart au placard / Et r’tourner chanter dans les bars / Bonjour l’amour, adieu la gloire.

Où alors s’en sortir par une pirouette en glorifiant le vice, avec Le joker :

J‘ai trop pleuré mes morts / J’veux qu’on rie sur ma tombe / J’ai trop conjuré le sort / J’entends rire les colombes / Ô vice, je te chante.

Et puis se réfugier dans le rêve, avec des mots ravaudeurs de lumière, comme L’enfant qui veut voir la licorne / Derrière le mur de barbelés / A des yeux dont le ciel s’étonne / De rêves prêts à s’envoler.

Se réfugier dans la musique. Que serait ce monde désespérant sans la musique ? :

La musique et sa transparence, j’en veux pour quand je serai grand, j’en veux jusqu’à la dissonance. Pour sertir la braise du temps.

Trouver refuge auprès de Mira d’or :

Je voudrais soulever de ma main la frange cuivrée qui pleure dans ses yeux / Pour en chasser le chagrin tout au bout des rêves, déposer mes lèvres, y passer ma vie / Perle de lune égarée au pays des étoiles.

Pierre Margot a mis le temps qu’il fallait pour Rassembler des paroles de saisons, y adjoindre des mélodies fraîchement cueillies, saisir le tout à la sauce pop/rock, assaisonner de sauce électrique, déposer une cuillère de lyrisme, une pincée d’insolence, un zest d’électro, servir le tout sur un lit de tendresse.

Une recette de chef étoilé, quoi d’étonnant quand on est Grand Chambellan des nuits de la pleine lune !  

Et des invités de choix pour parfaire le tout, Georges de Cagliari pour ce très beau poème La licorne et l’enfant, Nathalie Miravette, compositrice de la musique du Marchand de chaussures, Claire Guyot, la sirène de La Légende des mers, Serge Duchesne et son cor, Jennifer Quillet pour les choeurs de L’Amérimonde  Les cyclamens, avec Jessica Quillet, et Claire Guyot. Jean-Pierre Bouchaudon à la guitare, Gilles Papiri à la basse et Julien Audigier à la batterie pour Le Joker, encore Serge Duchesne au cor, Jennifer Quillet à la trompette,Cédric Ricard au saxophone baryton pour La vie qu’on mène.

Ce qu’il reste dans les oreilles et dans le cœur, après l’écoute de cet album, c’est la vie qu’on voit à sa fenêtre ouverte sur le monde avec lucidité, et parfois désespérance, mais Pierre Margot  a le désespoir élégant et poétique, la vie qu’on rêve, et la vie qu’on mène, malgré tout, :

La vie qu’on mène, sauve l’essentiel / Pare à l’urgent, classe les problèmes / Verse au matin une coulée de miel sur les chagrins / Noyés la veille.

Danièle Sala

La maison EPM c’est là –>

 

 

 

 

Depuis quelques années, on a pu découvrir quelques unes de ces chansons dans divers spectacles, dont le point commun est de réunir une belle et joyeuse bande de saltimbanques tous terrains, pourvu que ce soit sur des scènes comme celle du Vingtième Théâtre, c’est l’Illustre Théâtre et la Comédia del Arte, avec une touche d’Hellzapoppin chez les Marx Brothers, mais en mieux. Dans les archives souvenirs photos, voici quelques uns des piliers de la bande à Margot…

Photos NGabriel de 2008 à 2016/17

 

Photos NGabriel de 2008 à 2016/17

 

Dans les  photos, il y a  Jennifer Quillet, Serge Duchesne ‘Glops’ , Claire Guyot, Nathalie Miravette, les frères  Lemire, Georges de Cagliari, Agnès Bihl, Anne Sylvestre, Jessica Quillet, Nicolas Bacchus, Steph’,  Marianne James, Lise Martin, Sara Veyron, Frank Halimi  et quelques autres..   (NGabriel)

Publicités

Shaman et Shadoc

2 Mar

C’était à la création, il y a quelques mois, Shaman et Shadoc reviennent,

Shaman & Shadoc ou l’imposture des rats
(6, rue Pierre au Lard 75004 Paris) 
du 9 mars au 13 mai 2017, du jeudi au samedi à 21h30.

 

Photos ©NGabriel 2016

Photos ©NGabriel 2016

Un emmerdeur qui a mal aux pieds peut-il laisser indifférent un homme bien élevé, et semble-t-il très conditionné pour être un citoyen marchant au pas ? L’emmerdeur dûment rechaussé par l’homme secourable entre dans une partie dont il est maître d’un jeu ambigu, équivoque… Mais p1900024peut-il arriver que le maître se fasse battre au jeu qu’il a initié ? D’autant que quelques fantômes entrent dans la danse, virevoltant d’un cavalier à l’autre pour hanter un revival de souvenirs entremêlés …

Dans le jeu pervers de la soumission à l’autorité (clin d’oeil à Stanley Milgram) quels ressorts peuvent inverser les hiérarchies ?

shadok-fin-aa-21-09-2016-22-52-21-1695x2067On commence avec une histoire gentiment picaresque, et on glisse vers la tragédie shakespearienne et ses monstres humains, tellement humains

En filigrane, nos amis les rats illustrent quelques travers ou aberrations de la vie qui va, souvent de travers, et, sourire un peu crispé du spectateur, parfois ça nous ressemble… Comment ça se termine ? Allez voir ce qu’il en est, c’est le mieux.

On peut aussi noter que l’auteur Pierre Margot a servi son comédien Guillaume Orsat avec beaucoup de générosité pour lui offrir ‘un grand rôle’ où il excelle, matois, pervers, manipulateur, entre Boudu et le père Jules… Les « simoniens » comprendront..

Norbert Gabriel

Autre point de vue,

shaman-et-shadok-le-fantome-21-09-2016-21-44-34-2682x2413shaman-et-shadok-chaussures-21-09-2016-21-52-25-2521x2177DUEL AUTOUR D’UN FANTÔME

Démarrage sympathique et fort drôle dans la première demi-heure, rencontre de deux solitaires, façon le fragile et la brute, le Francis Véber des premières années, pas encore piégé par ses formules. Et puis les rires s’espacent et se coincent, on sent poindre la terrible histoire de vengeance. En filigrane, le portrait cruel de notre monde dévoré par la machine capitale, créatrice de misère pour le plus grands profit des maîtres de l’ombre, bien à l’abri du cirque médiatique qu’ils réservent aux pauvres couillons que nous sommes. Et si jusqu’au bout Victor Shadoc (Pierre Margot) déploie la sensibilité déchirante d’un Brel toujours digne, Shaman (Guillaume Orsat) se transforme en monstre formidable, une présence qui n’existait que dans le cinéma (théâtre) français des années 1930, avec des bêtes de scène comme Michel Simon, Raimu, et plus encore Harry Baur. Puissance cassante, amplitude maîtrisée, rouerie pathétique, Orsat retrouve un savoir faire que l’on croyait perdu. Et si le fantôme pour lequel se battent nos deux personnages n’était pas celui de la malheureuse Juliette (épatante Céline Legendre-Herda), mais celui d’un théâtre populaire perdu dont cet épatant trio de comédiens n’arrive pas à faire le deuil ? Un grand texte et des comédiens formidables !

Christophe Champclaux

 

Infos , dates, réservations, c’est là –> clic sur les gradinsgradins_a

Note sur la distribution : en alternance, Pierre Margot, du 9 au 11 mars et du 4 au 13 mai 2017 ou Xavier Béja, du 16 mars au 29 avril 2017, Céline Legendre-Herda du 9 au 15 mars, et les 1, 7, 8, 22, 29 avril et les 5 et 11 mai 2017 ou Julie Allainmat les 16, 18, 23 mars, les 1, 7, 8 22, 29 avril et les 5 et 11 mai 2017

Il y a une bande annonce ,

 

Et pour quelques images de plus…

 

shaman-et-shadok-montage-22-09-2016-22-46-44-3414x5120

Photos ©NGabriel 2016

Le misanthrope vs politique

25 Mar

D’abord présentation de la troupe,

Nastassja Girard, Emmanuel Lemire, Julie Cavanna, Pierre Margot, Benoit Du Pac, Denis Laustriat, Edgar Givry, Annick Roux.

Le misanthrope salut final AAAA 24-03-2016 23-18-58 2641x1318

Et un grand salut à Claire Guyot artiste polytalentueuse, qui a mené ce projet à bonne fin, conçu et mis en scène. Bravo.

En quelques mots c’est une version totalement bluffante de ce classique de Molière. Qui a été revisité régulièrement depuis 1666, théâtre, cinéma, télévision… Les spécialistes ont de quoi expertiser à l’infini. Mais cette version a la qualité rare de faire entrer un public de 2016 de plein pied dans le propos de Molière, en lui donnant à voir des personnages d’aujourd’hui. Que ce public connaisse ou pas ou peu Molière n’a pas d’importance . Pour ceux qui ont en filigrane le Molière des classiques Larousse, Le misanthrope Duo canapé AAAA 24-03-2016 22-48-39 2536x2412les vers et les costumes du 17 ème siècle, ça remet bien les situations en place dans le contemporain. Au 17 ème siècle, Alceste et Célimène parlent d’amour en alexandrins, dans un décor qui n’est pas l’ordinaire de nos appartements, ce qui peut suggérer une certaine distance, alors que vu comme ça dans ce canapé, les mêmes alexandrins sonnent beaucoup plus concrets.

C’est ici et maintenant que les fulminations de cet Indigné majuscule qu’est Alceste prennent toute leur dimension … Au bout de quelques minutes, on a oublié complètement la forme alexandrine du texte pour entrer dans le sens et son actualité. C’est confondant de réalisme. Grâce à tous les comédiens qui donnent à leurs personnages le ton juste en parfaite adéquation avec notre temps. En un sens, c’est désespérant de constater que les mêmes archétypes humains se sont reproduits quasi à l’identique depuis Louis XIV. Et que cet atrabilaire d’Alceste a toutes les raisons d’être misanthrope pratiquant. C’est le frangin de Cyrano, Alceste, il ne transige pas avec les principes, et il y a un écho de monsieur de Bergerac,

Je voudrois, m’en coûtât-il grand’chose

Pour la beauté du fait avoir perdu ma cause.

Et il a le malheur de tomber amoureux de la jolie et coquette Célimène, mais bon, je ne vais pas vous raconter l’histoire, ses émois amoureux, ses virevoltes, ses contre-temps … On voit dans Philinte, Arsinoé, les marquis, Oronte, Eliante, tout le folklore politique qui fait le bonheur de nos gazettes et des réseaux sociaux, autant dans les colonnes du Monde que  les pages de VoiciGala. On voit les conseillers-communicants de l’ombre, les virtuoses de la langue de bois, les habitués des compromissions et les courtisaneries qui font la trame de la vie politique.

Ce que je pourrais dire en conclusion, c’est que cette version est impeccable pour tous publics, c’est un théâtre populaire dans toute la noblesse du terme, qui rejoint les Vilar ou Jean Dasté dans son choix de mettre la vie en scène, dans le réel, sans ésotérisme abstrait, Claire Guyot et sa troupe exaltent les sentiments mélangés, la sensualité des amours turbulents, les travers et les affaires diverses de personnages parfois détestables pour qui on ne peut s’empêcher d’avoir un peu de tendresse.. Humains malgré tout.

 Jusqu’au 8 mai, c’est du jeudi au dimanche, renseignements et horaires ici.         Cliquez sur l’affiche. =====>affiche Mis

Au Vingtième Théâtre, à Ménilmontant.

 

Et pour avoir un aperçu de ce qui se passe sur scène, quelques photos de la représentation du 24 Mars, ce qui devrait vous donner envie de réserver sans délai.

Le misanthrope  montage 2 AA 25-03-2016 18-03-59 5120x4096.jpg

Norbert Gabriel

 

 

 

 

 

Demandez l’programme !

11 Mar

C’est le 14, c’est au 20e, c’est dans le 20e, c’est à 20h.

Il vous attend en très bonne compagnie,

parce que vous le valez bien.

Qui ? Mais Bernard Joyet voyons !!

Il faut tout vous dire ou quoi ?

Bernard Joyet autodidacte II duo AAA 10-01-2015 22-24-30

Bernard Joyet, ce n’est pas qu’un chanteur. C’est un humain fracassant et tendre, c’est un provocateur, c’est un consolateur, et un auteur magnifique. Courez l’entendre, ne le faites pas attendre.

Anne Sylvestre.

Donc je répète : 14 mars, Vingtième Théâtre, 20 ème arrondissement, 20 h pile !

Et on réserve.

Infos et réservations ICI.

Le 17 Mars, même lieu, mais à 21h30, c’est la première de cette création:

Le Misanthrope vs politique. Quoi de neuf ? Molière…

Le_Misanthrope_web_178_KO_-1449683138

Une des créations que le Vingtième Théâtre accueille, une sorte d’autoproduction en toute indépendance des grandes institutions, comme des flibustiers de la culture, dans un lieu menacé de disparition pour des raisons un peu ésotériques. Comme si un très bon bilan artistique et financier était suspect dans notre monde flou.

Le Misanthrope, c’est la souffrance d’un homme blessé qui se condamne à passer de la philanthropie à la misanthropie.

Alceste aimait les humains, mais ses déceptions profondes liées au comportement sournois et mensonger de ses congénères le feront basculer.
Adaptation actuelle, cinématographique, les personnages se perdront dans le monde de la politique, mais chaque vers de Molière sera respecté jusqu’au dernier.

Auteur : Molière
Artistes : Julie Cavanna, Pierre Margot, Emmanuel Lemire, Edgar Givry, Nastassja Girard, Benoit Du Pac, Denis Laustriat, Annick Roux
Metteur en scène : Claire Guyot, Anne Rondeleux

Coréalisation Vingtième Théâtre et La Vallée des Arts

Réservations et dates ICI.

 

Norbert Gabriel

Pourquoi le Vingtième Théâtre est-il menacé? Toutes les infos ICI, et le moyen d’agir…

FOCUS !

5 Mar

Préambule.  Un photographe Eric Barbara, avait dédicacé une expo ainsi:  Elisabeth et Manu, mon seul talent c’est vous.  Il s’agissait d’une série consacrée à Elisabeth Caumont et Manu DiBango.

VM 4 mars flou sensuel 04-03-2016 20-06-52 2026x1926Le point s’impose pour être très net en matière de photo, et des effets secondaires.

Cette photo est un 30 ème de seconde d’un spectacle qui dure 1h15 environ. Une comédienne joue un personnage, et ça ne signifie pas qu’elle est ce personnage dans la vie . Delon a été  Le samouraï , je ne crois pas qu’il se soit transformé en tueur à gages pour être dans le ton juste.

Les effets Facebook, où on ne croise en principe que des « amis » sont parfois surprenants. C’est peut-être un jeu, mais il semble que parfois ça dérape en propositions qu’on peut dire indécentes.

Aurait-on l’idée de demander à Nathalie Baye après son film  La balance , combien elle prend pour une passe ?

Le seul objectif (!) des photos de spectacle, de mon point de vue, est de montrer ce qui reste dans l’esprit du public après le spectacle. Pour donner envie à des spectateurs d’aller le voir.

Quand la photo est réussie, sur ce critère, et uniquement celui-là, l’essentiel du mérite revient à l’artiste en scène, à son éclairagiste, à leurs talents réunis. Reste au photographe d’avoir l’oeil ouvert pour attraper ce moment fugitif.

Et d’essayer de donner envie d’aller voir et entendre ce qui se passe devant la scène, car si l’image montre que tous ces artistes ont le plumage chatoyant, c’est surtout leur ramage qu’ils ont envie de partager. Le spectacle de chansons, c’est paroles ET musique, ET images.

Voici donc quelques beaux souvenirs, en images, que la scène ou les albums ont toujours confortés.

FOCUS Premier 05-03-2016 23-39-58 5056x3988

FOCUS deuxième tableau 05-03-2016 19-20-21 5120x4096

 

FOCUS troisième 05-03-2016 19-39-53 5120x4096

 

FOCUS quatrième 05-03-2016 19-47-27 5120x4096

 

Pour finir en musique, et boucler la boucle,  Elisabeth Caumont, Alain Debiossat et Manu DiBango vous invitent à Yaoundé….

 

La première photo est celle de Valérie Mischler qui propose un spectacle « Tout feu tout femme »  l’érotisme au féminin, à travers différents témoignages de femmes, accompagnés de chansons en situation, de spectacle, évidemment. Voir ICI.

NB: Une chanteuse qui pour les besoins d’un spectacle doit faire un show sexy, doit-elle avoir une  arrière pensée, genre, ce résultat d’un sondage récent:  Pour 27% des Français, l’auteur d’un viol est moins responsable si la victime portait une tenue sexy.

A chacun d’apprécier à quel niveau se situe la réflexion, coeur ou bas ventre?  Comprend qui veut.

 

Norbert Gabriel

 

 

 

Deux créations spectacles

8 Fév

L’actualité spectacle vivant est assez riche, envers et contre tout, la scène n’abdique pas face aux morosités du temps. Deux créations de belle tenue ces jours derniers.

Kamaieu Trio fin 3316x2442En premier, par ordre chronologique, Kamaïeu Les Cyclamens. Un trio emmené par Pierre Margot dans une parade de chansons…

C’est comme un jour de fête où chaque saynette pourrait être signée Tati -Jacques- et non le marchand de Barbès, ou par Pierre Etaix, Chaplin, ou Buster Keaton. Car Pierre Margot est un prestidigitateur, virtuose des émotions tourbillonnantes, du contre-pied narquois…  Sous le rire la tendresse, sous la flèche la caresse, avec en filigrane la petite voix du clown de Gianni Esposito, sa chute est une pirouette-cacahuète, même pas mal, le spectacle continue, et l’artiste vous salue bien.

On retrouve l’inséparable Glops, connu aussi sous le nom de Serge Duchesne, sorte de farfadet imprévisible, impassible ou vibrionnant, dont nous nous n’avons pas d’équivalence évidente, sauf peut-être à explorer la généalogie des héros genre Clarence Oddbody l’ange gardien de Capra. Pour équilibrer, Kamaieu 2 Jennifer 1979x2352Pierre Margot a invité Jennifer Quillet, poly-talentueuse, multi-instrumentiste, hyper expressionniste, passant dans la seconde du Droopy bougon à la charmeuse rayonnante, ce qui n’a pas échappé à l’éclairagiste du Forum, et ipso facto au photographe de passage.

Kamaieu 2 P margot AA 2605x2706Pierre Margot quand il n’est pas Grand Chambellan de la lune est clochard stellaire, comediante-tragediante d’une comedia del arte sans frontière. Auteur compositeur de ce futur album Les Cyclamens, suite du projet Kamaïeu, il donne rendez-vous en Mai ou Juin 2016 pour la sortie, et heureux lecteurs vous avez la possibilité d’être les mécènes privilégiés, elle est pas belle la vie en Kamaïeu ? Voyez ici pour les formalités,

Et en attendant quelques images pour vous mettre en appétit.

Kamaieu 2 sel montage 5120x4096

 

Pour le second spectacle, Gabriela Arnon, suite demain, trop de gourmandise nuit…

Gabriela Arnon Final penché AAA 3487x1536Norbert Gabriel

Nuit de la Pleine Lune Acte V

27 Jan

 

Premier tableau ©NGabriel

Premier tableau

Peuple de la nuit et des nuits de lune, l’acte V a été une célébration magistrale, drôle et émouvante, avec la troupe du Grand Chambellan Pierre Margot et ses fidèles acolytes. Pour l’éloge desquels, nous vous renverrons aux actes précédents de ces apôtres des temps présents, elfes ou farfadets, baladins et ballerines, fées et lutins, tous de belle compagnie, que voici dans un ordre plus moins aléatoire d’apparition en scène, Pierre Margot, Jennifer Quillet, Serge Duchesne, dit Glops, Garance, Lise Martin, Nathalie Miravette, Romain Lemire, Jessica Quillet, Albert Meslay, Xavier Fagnon , Claire Guyot,  Emmanuel Lemire, Jérôme Wiggings, Guillaume Orsat, Les Chevaliers de la Lune, Mèche , Dany Buckton, avec le Maître de l’aphorisme qui tue la bêtise, Georges de Cagliari, et la Reine du Créneau dans le rôle d’Anne Sylvestre. (ou vice versa)

Je ne vous narrerai pas par le menu tout ce qui s’est passé, mais vous le saurez quand même à la fin. Mais un mot pour saluer les nouveaux venus dans la troupe, Garance et Lise Martin, avec entre autres un duo étourdissant sur « Tu vas au bal » moment d’anthologie, et aussi Xavier Fagnon , qui fait revivre Trénet, Montand, Jonasz, Gabin, et Souchon, pas en imitateur narquois ou satirique, mais en artiste qui récrée un personnage un peu décalé dans le texte, et parfaitement rendu dans la gestuelle. Epatant. Nouveau aussi Dany Buckton, un des lauréats de Vive la reprise, et Les Cheminots de la Lune, des « vieux » compagnons du Grand Chambellan retrouvés grâce à notre ami à tous, FaceBook. Comme quoi, tout peut arriver

Cagliari 1573x1973Le Grand Satrape Aphoriste* a ponctué le spectacle de quelques envois bien sentis pour conspuer les sots, tartuffes, fesse-mathieu et autres nuisibles, entreprise titanesque, mais à cœur vaillant rien d’impossible. Et La Reine du Créneau s’est confiée en duo-trio sur les gens qui doutent… Si vous n’avez pas tout compris, voici un lien qui complète  le panorama et vous donne tous les détails de cette mirifique soirée. C’est ici.

Des images ? Voilà, ordre de passage presque chronologique.

 

Pïerre Margot, Jennifer Quillet, Glops

Pïerre Margot, Jennifer Quillet, Glops

 

Garance et Lise Martin

Garance et Lise Martin

 

Paul Barbiéri,Brother's Jacks, Les Cheminots de la lune,

Xavier Fagnon, ,Brother’s Jacks, Les Cheminots de la lune,

 

Pierre Margot et Claire Guyot

Pierre Margot et Claire Guyot

 

Nathalie Miravette, Pierre Margot, Jessica Quillet, et la moitié musiciens des Cheminots...

Nathalie Miravette, Pierre Margot, Jessica Quillet, et la moitié musiciens des Cheminots…

 

Dany Buckton,Romain Lemire, Mèche

Dany Buckton, Romain Lemire, Mèche

Mèche était en formule simplifiée « Clémence Chevreau »( qui sera désormais en solo, le groupe avait commencé en trio)  en guitare-voix, impressionnante d’intensité et de sobriété, c’est chaque fois la découverte d’un talent et d’un potentiel énorme.

Et, madame la Reine (du créneau, mais pas que)  Anne Sylvestre, et le grand Albert (Meslay) qui ne doute jamais des hommes …  pour lui donner du grain à moudre dans son moulin désopilant.

Pleine lune sel montage 6 Anne 3759x2466

 

et tableau final, salut la compagnie,

Pleine lune Acte V Final 2576x1219-001

pour l’acte VI, c’est une inconnue, car le Vingtième Théâtre est menacé de fermeture dans sa forme actuelle, pour les détails, voyez ici, et dites votre point de vue.

Norbert Gabriel

  • Un exemple : « Quand l’imbécile sut faire du feu, il regarda les volcans avec condescendance« 
  • Avec comme conséquence, selon le maître Albert: »Le niveau de la mer culmine à 4810 mètres au dessous du sommet du Mont-Blanc.« . C’est dire si on est mal barrés, sauf à être poisson, et encore… La vie des poissons n’est pas une grande mer tranquille… Comprend qui peut …

Demandez l’programme, dernière…

24 Jan

Pleine luneMadame la lune s’est mise dans ses plus beaux atours pour se faire admirer de ses fidèles adorateurs, et demain lundi, elle sera la reine de la soirée à Ménilmontant, pour l’acte V de sa grande nuit rituelle.

Son Grand Chambellan a invité le meilleur de sa Cour, avec l’enthousiasme du mulot patagon en rut, avec l’assistance de quelques gerboises serbo-croates un rien délurées, avec les ornithorynques de  la Glop’s family, quelques elfes sylvestres, que du saltimbanque haut de gamme rompu à tous les arts de la scène vivante.

En vérité je vous le dis, c’est une offre que vous ne devriez pas refuser. La liste ci-dessous ne peut que vous faire tirer la langue avec concupiscence.

Affiche nuit de la pleine lune

indexEnsuite, il est bon d’aller faire le zèbre avec Lili&Thierry, pour leur 3 ème et dernière semaine, mais faites vite, les places deviennent rares, ceux qui sont déjà venus envisagent de revenir avec des amis… Oh les gourmands…

Réservations ICI.

 

bandeau LIli

 

Nuit de la pleine lune 2016

20 Jan

Affiche nuit de la pleine lune

Avis au peuple de Paris : c’est peut-être le dernier acte, dans un avenir plus ou moins incertain pour la scène vivante au Vingtième Théâtre…

Photo ©NGabriel2015

Photo ©NGabriel2015

Le Grand Chambellan Margot et ses activistes de tous poils et de plumes (de louves et de loups chantants, et de rossignols amoureux) vous attendent de pieds fermes et bien plantés sur la scène. La liste des invités est impressionnante, prestigieuse, affriolante, pour tous les goûts et toutes les générations. C’est le grand sabbat (mais c’est un lundi) des poètes et saltimbanques, voltigeurs du verbe et de la note, ciseleurs de ritournelles, jongleurs de mots, de vers, de tirades, la grande parade des clowns célestes, qui vont vous mettre le cœur et le corps en fête. Et par les temps qui courent, ce moment de fiesta tonitruante, c’est une offre qu’on ne peut pas refuser.

Ce sera le lundi 25 janvier 2016 à 20 h au Vingtième Théâtre.
Tous les bénéfices seront reversés selon le souhait de la Lune à ceux qui n’ont plus de toit.

Concert donné au bénéfice du D.A.L. Droit Au Logement

Ames insensibles, s’abstenir. Tenue incorrecte suggérée.

(Dans la limite de l’irraisonnable…)

La location des places est ouverte au : 01 43 52 20 40 ainsi qu’au : 01 48 65 97 90 (SRC spectacles)

Le scribe lunaire NG Gabriel

Le misanthrope vs politique

17 Déc

Le_Misanthrope_web_178_KO_-1449683138Histoire d’un projet, naissance d’un metteur en scène.

Claire Guyot est comédienne, chanteuse et directrice artistique. Femme de scène, de spectacle vivant, elle continue son parcours avec la mise en scène d’un Misanthrope Vs politique.

La naissance du projet, c’est la rencontre et l’amitié profonde avec un grand comédien, Pierre Margot, et la naissance d’une troupe solidaire dans la lignée de l’Illustre Théâtre. Une troupe de théâtre, ça peut être aussi une famille, des amis choisis, des militants de la culture. Des aventuriers dans le contexte actuel, des créateurs qui funambulent parfois sans filet.

C GuyotClaire Guyot: C’est l’envie de toute une équipe d’apporter une vision moderne sur une oeuvre du grand répertoire afin que nos enfants et jeunes adultes puissent comprendre l’importance des grands textes et du théâtre et de tenter d’éveiller les consciences sur l’éternelle permanence des travers humains. C’est aussi le bonheur d’avoir réussi à m’entourer de deux grands créateurs de la scénographie: Avec Laurent Béal aux lumières et Jean-Michel Adam au décor et d’avoir le soutien artistique du Vingtième Théâtre qui peut être fier de ses programmations audacieuses et éclectiques.  Enfin, c’est aussi un grand « coup de gueule » par rapport à notre société et à notre monde !

Quelle sera donc la vision du metteur en scène?

Parce que « le Misanthrope » de Molière est intemporel et toujours d’actualité, il fallait que cette création se passe de nos jours, voir même un peu projetée dans l’avenir…

Pourquoi le Misanthrope VS politique ?

VS comme « version » car tous les personnages gravitent dans le milieu politique, jouent dans cette sphère du pouvoir et de l’argent où corruption, langue de bois, flatterie et médisance sont les armes utilisées encore et toujours pour grappiller une parcelle d’influence.

VS comme « versus » car Alceste prend conscience de la fatuité de ce monde politicien après la mort de son mentor qui n’était autre que le mari de Célimène, cette jeune veuve qui a réussi à se glisser dans le premier cercle des puissants grâce à ses charmes , sa jeunesse , son ambition et son esprit manipulateur.

Après avoir consacré sa vie à cet homme en tant que spin doctor, directeur de cabinet,  et éminence grise… Alceste réalise l’ineptie et la sidérante vacuité de l’action politique et finit par en être totalement écœuré. Il tente de rallier Célimène à sa cause avec cet ultime espoir de retrouver l’amour des humains à travers elle.

Les marquis, valets et proches sont autant de conseillers en communication, à l’économie, à la justice et autres experts stratégiques qui continuent leurs gesticulations ridicules autour du pouvoir, alors qu’à l’extérieur la pauvreté et la misère font rage. Dans cette vision moderne du Misanthrope les vers de Molière seront respectés intégralement.

Dès la première lecture, rires et complicité, et envie d’y être déjà, de faire vivre cet art magique… Le Théâtre !

Distribution

Mise en scène et adaptation : Claire Guyot

Assistante de mise ne scène : Anne Rondeleux

ALCESTE : Pierre Margot

CÉLIMENE : Julie Cavanna

PHILINTE : Emmanuel Lemire

ORONTE : Edgar Givry

ÉLIANTE : Nastassia Girard

ALCASTE : Benoît du Pac

CLITANDRE : Denis Laustriat

ARSINOÉ : Annick Roux

Dans ce projet qui se monte en toute indépendance, le public peut devenir partenaire, mécène, acteur économique par Kisskissbank, le théâtre a toujours eu besoin de mécènes, jadis Molière était financé par le monarque, aujourd’hui le peuple est aussi un partenaire potentiel, et essentiel de la culture. A quoi ça sert la culture ? Voilà le point de vue de Winston Churchill en des temps largement aussi compliqués qu’aujourd’hui, quand on lui a demandé de couper dans le budget des arts pour l’effort de guerre, il a répondu : « Alors pourquoi nous battons-nous ? »

Détail du financement

Décors: matériaux, fabrication et main d’oeuvre et salaire du décorateur: 13.000 euros

Costumes: matériaux, fabrication et salaire de la costumière: 6.000 euros

Accessoires: location et achat (tablettes, smartphone, ordinateurs et divers): 1.500 euros

Contreparties et frais KissKissBankBank: 1.500 euros

Si les participations dépassent les 22 000 euros, le surplus de la collecte servira à financer une partie de la communication: Affiches, flyer mais aussi promotion affiches dans le métro, les colonnes Morris, les publicités dans les journaux spécialisés, Officiel du spectacle, Pariscope, et toutes autres formes de support.

Pour aller participer à la création de ce spectacle c’est là !

Theatre-Vingtieme-8d51f

Et ce sera au Vingtième Théâtre à Ménilmontant

du 17 Mars au 8 Mai
du jeudi au samedi à 21h30 – dimanche à 17h30

 

%d blogueurs aiment cette page :