Tag Archives: Philippe Meyer

1 780 000 auditeurs… Et moi et moi et moi… et vous!

8 Juin
Lili Cros Photo NGabriel

Lili Cros Photo NGabriel

Un million sept cent quatre vingt mille auditeurs ! Nous sommes 1 780 000 auditeurs, à suivre cette émission:  La prochaine fois je vous le chanterai,  alors, si on se bougeait un peu ? C’est bien beau de chouiner sur les résosocios, de commenter ici ou là sur la déliquescence de nos médias en matière de chanson francophone, de se répandre en commentaires virulents qui ne seront lus la plupart du temps que par des convaincus, (en un seul mot!) mais avant d’être vaincu, on peut se battre un peu non ? Tiens, imaginons qu’un auditeur sur 10 mette quelques mots sur une feuille de papier, et l’envoie à France Inter, à Philippe Meyer, ou à Mathieu Gallet, vous voyez le topo ? Près de 200 000 lettres qui arrivent à la Maison de la Radio… ça vaut pas tous les sondages et tous les petits cris, jérémiades et gémissements éparpillés sur les sites, blogs et autres villages gaulois en voie de disparition ? D’autant que tous ces auditeurs sachant auditer sont des « résistants » de la langue française, un trait de plume sur du papier ne devrait pas les rebuter, c’est mieux que les tweets volatiles, les courriels spamés, et si vous êtes trop feignasses pour y aller de votre lettre+ enveloppe+timbre, reste la carte postale et 5 mots français « Gardez Meyer sur France Inter »

avalanche_courrier_sita_lettre_amnesty_internationalToutes ces tribus qui vont en ligue en procession à Montauban, et Castelsarrasin, Barjac, Montcuq, Festival Dimey, Didouda, Le Quesnoy, Pourchères, Blanzat, St Cirgues, Aubercail, TaParole, (complétez la liste, ça manque pas…) ne pourraient-elles une fois, une fois seulement, se fédérer, le temps d’une chanson en soutien à cette émission unique en son genre qui sait allier le patrimoine et la création, et proposer aussi des chansons issues de disques autoproduits.. Et AGIR !

Puisque, comme l’a souligné « le bulletin officiel de la chanson en marge », il n’y a plus de presse chanson, et que je cite «  Il ne reste plus que quelques sites, quelques blogs, eux aussi souvent légers, nombrilistes, parfois sectaires. » il est temps citoyens de prendre votre destin dans une main et le stylo dans l’autre pour dire ce que vous en pensez. Laissez tomber tous ces blogs de plumiteux approximatifs, et agissez. Ça ne coûte qu’un timbre, et quelques minutes de votre temps.

L’adresse, Maison de la radio, 116 avenue Pt Kennedy 75016 Paris.. pour le destinataire, c’est vous qui voyez. Philippe Meyer, Mathieu Gallet, Frédéric Schlesinger, au choix.

Que les légions de la chanson française de qualité, à texte, de parole, de caractère – j’ai oublié personne? – zappent les folliculaires légers, nombrilistes, sectaires et leurs chapelles  devenues des mini-ghettos ayant conduit la chanson dans les tréfonds des soutes médiatiques, et en route pour de nouvelles carmagnoles. C’est aussi de la chanson. Bon, tout ça fait un peu dans la grandiloquence boursouflée, c’est pas faux. Mais c’est une bonne raison de vous exprimer sans attendre qu’on vous tienne  la plume.

Un million sept cent quatre mille auditeurs… Vous, moi, faites-le savoir que vous aimez la chanson, faites-le savoir puisque les mesures d’audience ne sont pas un critère pour monsieur Schlesinger. Qui a enterré Pollen en 2006, depuis, exit Sous les étoiles et Le Pont des artistes, restait La prochaine fois je vous le chanterai… Schlesinger, le retour, prénom Attila ? Là où il passe la chanson trépasse.

Moi, je suis comme le colibri, j’ai fait ma part, à vous de continuer.Plume flèche

Et de faire suivre éventuellement.

1 780 000 colibris, ça chante assez fort ?

Le colibri… Dont on dit que c’est le bruit du vent passant entre les plumes de sa queue qui produit le chant de cour du colibri. C’est chouette n’est-ce pas ?

 

Norbert Gabriel

%d blogueurs aiment cette page :