Tag Archives: Nuit debout

Fin de parties…

7 Juin
Nuit Vingtieme  Anne S  AAA 2516x2338 2516x2338

PhotoNGabriel  6 Juin 2016

Hier lundi, c’était la dernière des Ponctuelles chanson au Vingtième Théâtre, et en même temps, on a appris que Philippe Meyer était invité à choisir entre son émission sur France Culture, et son émission de chanson sur France Inter. La raison invoquée par la hiérarchie étant qu’un producteur ne peut avoir deux émissions à Radio France. C’est la ligne de Frédéric Schlesinger  qui avait liquidé Pollen et ses 4 h de chanson hebdo sans aucun remplacement.

La prochaine fois je vous le chanterai, une heure hebdo, et un excellent audimat passe donc à la trappe, Philippe Meyer conservant « L’esprit public » sur France Culture.

PM FILa raison invoquée par Radio France est qu’elle souhaite cantonner les producteurs d’émission à une seule station. En 2015, Frédéric Lodéon, présent sur France Inter et sur France Musique, avait été limité à cette dernière. Aujourd’hui, ce sont Laure Adler (par ailleurs membre du conseil de surveillance du Monde) et Philippe Meyer, tous deux présents sur Culture et Inter, qui sont concernés… Mme Adler restera présente sur France Inter, où elle héritera de l’émission quotidienne de Kathleen Evin, en soirée. De son côté, M. Meyer resterait producteur de « L’Esprit public », sur France Culture – mais se plaint de ne pas encore savoir à quelles conditions. « C’est un choix éditorial », assume le directeur délégué aux antennes et aux programmes, Frédéric Schlesinger, qui promet au producteur « un rôle élargi » sur France Culture.

(lemonde.fr/actualite-medias/article/2016/06/06/philippe-meyer-va-quitter-france-inter)

Au delà des stratégies (et peut-être des règlements de compte en interne) la part de la chanson francophone sur la radio publique se réduit régulièrement depuis des années. Au profit de produits fortement colorés d’anglo-saxon.

Il devient difficile d’entendre « la différence » sur France Inter, radio généraliste, de trouver des espaces qui reflètent la richesse et la diversité de la scène vivante. Récemment dans l’émission de Manoukian « Partons en live » on a pu entendre Clio, qui n’est pas dans une major, qui n’est pas dans un gros label, qui est plutôt dans la mouvance des petits labels que Foulquier mettait en avant dans TTC, faut-il y voir une évolution vers la découverte ou une exception chanceuse ? Après tout le pire n’est jamais sûr…

Mais tout n’est pas perdu, vivons avec notre temps, le monde est à notre portée, un clic et vous avez des radios spécialisées un peu partout, par la grâce de web on peut écouter Radio Libertaire et ses émissions de chansons aussi bien à  Barrow (Extrême Nord de l’Alaska) qu’à Melbourne, voire en Terre Adélie.

Pour ce qui est France Inter, on en fera le deuil, et on ira chanter ailleurs.

Allez demain est un autre jour, et on fera l’état des lieux de la Nuit du Vingtième, où ça chantait bel et bon. Malgré tout.

 

Norbert Gabriel

Une idée à suivre, proposition de Marc Gicquel sur NosEnchanteurs,

Gicquel Marc 7 juin 2016 à 14 h 26 min

Il est vrai que Philippe Meyer a commis un grave crime….je l’ai entendu récemment parler d’Agnès Bihl et annoncer qu’elle serait à Barjac en août…..bon, qu’il ne se fasse pas de bile, il y sera encore plus le bienvenu…Une suggestion, si le festival « chansons de caractère » en faisait son invité d’honneur ? Ça aurait de la gueule, non ? Ne peut-on relayer si l’idée ne paraît pas saugrenue ?

%d blogueurs aiment cette page :