Tag Archives: Molière

Le Tartuffe de Molière mis en scène par Michel Fau au Théâtre de la Porte Saint Martin

3 Déc

 

Michel Fau s’entoure des plus grands pour nous concocter un tartuffe magnifiquement interprété: Michel Bouquet, ancien professeur au Conservatoire national supérieur de Paris et acteur de talent nous captive par sa prestance. Il interprète le rôle d’Orgon, père de Marianne, qui veut la marier à tout prix avec Tartuffe, un faux dévot qui prêche la bonne conduite religieuse en faisant tout le contraire de ce qu’il dit: manger du poulet sans impunité dans l’église, se flageller jusqu’à la chair pour témoigner de sa passion pour la religion et autres hypocrisies que Molière dénonce en 1664 quand il donne pour la première fois sa comédie au Palais Royal devant le roi.

Peindre d’après nature, telle est l’idée principale des pièces écrites par Molière avant qu’elles ne soient censurées à de nombreuses reprises par le clergé. A la suite de la première représentation du Tartuffe ou l’hypocrite, le roi, influencé par l’archevêque de Paris, interdit de jouer la pièce en public et un curé exige le bûcher. Mais Molière ne se laisse pas faire et trouve le moyen de jouer sa pièce en la modifiant pour que la cabale ne la censure pas à nouveau: c’est en 1669, quand l’influence religieuse connaît une période d’instabilité, que Molière donne son Tartuffe au Palais-Royal et remporte un très vif succès !

 

Nous reconnaissons le ton grivois de Molière derrière ces longues tirades en alexandrins que prononce avec brio Michel Fau, déguisé en un tartuffe impie qui se joue de tout le monde et surtout de la religion. Les comédiens évoluent dans un décor baroque vertigineux représentant l’enceinte d’une chapelle ornée de dorures, de croix et autres symboles religieux. Des figures d’apôtres sur une palissade en bois s’ouvrant en deux viennent renforcer cette satire de la religion.

 

Le comique et le ridicule sont les moteurs de cette pièce car l’attitude des comédiens rend compte des caractères de l’époque: perruques ridicules, maquillages blancs et fausses courbettes, robes à dentelles et bâtons de gentilhomme. Les costumes sont signés par Christian Lacroix qui restitue toute la richesse de cette noblesse d’apparat. Tout est bien pensé et le texte est dit de façon très claire, cela change des spectacles que l’on voit en ce moment où les acteurs parlent dans leur barbe… Nous sommes captivés par le personnage de Dorine, interprété par Christine Murillo, ancienne de la Comédie Française. On est dans un spectacle de qualité, je vous le dis ! De plus, Aurélien Gabrielli qui interprète le rôle de Valère, un jeune prétendant avec une voix de crécelle, nous fait mourir de rire.

Saluons également le talent de Nicole Calfan qui interprète à merveille le rôle d’Elmire, femme prude et maligne qui saura berner Tartuffe en dernier ressort.

Quelle énergie et de talent déployés dans ce Tartuffe d’une rare qualité. Nous rendons hommage à l’immense talent d’un de nos meilleurs comédiens et acteurs français: Michel Bouquet qui commence à être très âgé et fatigué mais qui a accouché d’un Orgon parfait ! Il nous captive car avec lui, le jeu n’est jamais faux, toujours dans l’exactitude et ça se ressent!


Avec: Michel Bouquet, Michel Fau, Nicole Calfan, Juliette Carré, Christine Murillo, Justine Bachelet, Georges Bécot, Bruno Blairet, Dimitri Viau, Aurélien Gabrielli, Alexandre Ruby
Costumes Christian Lacroix. Assistant mise en scène Damien Lefèvre.
Décors Emmanuel Charles. Lumières Joël Fabing. Maquillage / coiffures Pascale Fau

Mathias Youb

Pour les infos, dates horaires, clic sur l’affiche–>

Publicités

Le misanthrope vs politique

17 Déc

Le_Misanthrope_web_178_KO_-1449683138Histoire d’un projet, naissance d’un metteur en scène.

Claire Guyot est comédienne, chanteuse et directrice artistique. Femme de scène, de spectacle vivant, elle continue son parcours avec la mise en scène d’un Misanthrope Vs politique.

La naissance du projet, c’est la rencontre et l’amitié profonde avec un grand comédien, Pierre Margot, et la naissance d’une troupe solidaire dans la lignée de l’Illustre Théâtre. Une troupe de théâtre, ça peut être aussi une famille, des amis choisis, des militants de la culture. Des aventuriers dans le contexte actuel, des créateurs qui funambulent parfois sans filet.

C GuyotClaire Guyot: C’est l’envie de toute une équipe d’apporter une vision moderne sur une oeuvre du grand répertoire afin que nos enfants et jeunes adultes puissent comprendre l’importance des grands textes et du théâtre et de tenter d’éveiller les consciences sur l’éternelle permanence des travers humains. C’est aussi le bonheur d’avoir réussi à m’entourer de deux grands créateurs de la scénographie: Avec Laurent Béal aux lumières et Jean-Michel Adam au décor et d’avoir le soutien artistique du Vingtième Théâtre qui peut être fier de ses programmations audacieuses et éclectiques.  Enfin, c’est aussi un grand « coup de gueule » par rapport à notre société et à notre monde !

Quelle sera donc la vision du metteur en scène?

Parce que « le Misanthrope » de Molière est intemporel et toujours d’actualité, il fallait que cette création se passe de nos jours, voir même un peu projetée dans l’avenir…

Pourquoi le Misanthrope VS politique ?

VS comme « version » car tous les personnages gravitent dans le milieu politique, jouent dans cette sphère du pouvoir et de l’argent où corruption, langue de bois, flatterie et médisance sont les armes utilisées encore et toujours pour grappiller une parcelle d’influence.

VS comme « versus » car Alceste prend conscience de la fatuité de ce monde politicien après la mort de son mentor qui n’était autre que le mari de Célimène, cette jeune veuve qui a réussi à se glisser dans le premier cercle des puissants grâce à ses charmes , sa jeunesse , son ambition et son esprit manipulateur.

Après avoir consacré sa vie à cet homme en tant que spin doctor, directeur de cabinet,  et éminence grise… Alceste réalise l’ineptie et la sidérante vacuité de l’action politique et finit par en être totalement écœuré. Il tente de rallier Célimène à sa cause avec cet ultime espoir de retrouver l’amour des humains à travers elle.

Les marquis, valets et proches sont autant de conseillers en communication, à l’économie, à la justice et autres experts stratégiques qui continuent leurs gesticulations ridicules autour du pouvoir, alors qu’à l’extérieur la pauvreté et la misère font rage. Dans cette vision moderne du Misanthrope les vers de Molière seront respectés intégralement.

Dès la première lecture, rires et complicité, et envie d’y être déjà, de faire vivre cet art magique… Le Théâtre !

Distribution

Mise en scène et adaptation : Claire Guyot

Assistante de mise ne scène : Anne Rondeleux

ALCESTE : Pierre Margot

CÉLIMENE : Julie Cavanna

PHILINTE : Emmanuel Lemire

ORONTE : Edgar Givry

ÉLIANTE : Nastassia Girard

ALCASTE : Benoît du Pac

CLITANDRE : Denis Laustriat

ARSINOÉ : Annick Roux

Dans ce projet qui se monte en toute indépendance, le public peut devenir partenaire, mécène, acteur économique par Kisskissbank, le théâtre a toujours eu besoin de mécènes, jadis Molière était financé par le monarque, aujourd’hui le peuple est aussi un partenaire potentiel, et essentiel de la culture. A quoi ça sert la culture ? Voilà le point de vue de Winston Churchill en des temps largement aussi compliqués qu’aujourd’hui, quand on lui a demandé de couper dans le budget des arts pour l’effort de guerre, il a répondu : « Alors pourquoi nous battons-nous ? »

Détail du financement

Décors: matériaux, fabrication et main d’oeuvre et salaire du décorateur: 13.000 euros

Costumes: matériaux, fabrication et salaire de la costumière: 6.000 euros

Accessoires: location et achat (tablettes, smartphone, ordinateurs et divers): 1.500 euros

Contreparties et frais KissKissBankBank: 1.500 euros

Si les participations dépassent les 22 000 euros, le surplus de la collecte servira à financer une partie de la communication: Affiches, flyer mais aussi promotion affiches dans le métro, les colonnes Morris, les publicités dans les journaux spécialisés, Officiel du spectacle, Pariscope, et toutes autres formes de support.

Pour aller participer à la création de ce spectacle c’est là !

Theatre-Vingtieme-8d51f

Et ce sera au Vingtième Théâtre à Ménilmontant

du 17 Mars au 8 Mai
du jeudi au samedi à 21h30 – dimanche à 17h30

 

%d blogueurs aiment cette page :