Tag Archives: Mille chemins

Denez Prigent Mille chemins…

10 Juin

Il y a un peu plus de 20 ans, une voix est sortie de la radio faisant naître des paysages sonores fantastiques par la seule magie de la voix, une sorte de fresque a capella, dans une langue dont la plupart ne comprennent pas les mots, mais le sens, à moins d’être breton et puis qu’importe, chacun peut construire avec son imaginaire le conte qui lui est inspiré. Pour ce qui est de cet art, voici une brève synthèse de ce qui le constitue: le kan-ha-diskan, un chant-danse, et la gwerz, arythmique, dans laquelle le chanteur fait passer les émotions tout en déroulant le récit d’un événement tragique relatant un fait historique ou un conte emprunté à la mythologie bretonne ou celtique. Des histoires d’amour, meurtres, guerre, sorcellerie, légendes avec un accompagnement musical atypique… Les airs de kan-ha-diskan sont assez particuliers car historiquement la musique bretonne, contrairement à la musique classique post- Renaissance, n’est pas tempérée. La gamme n’est pas divisée en demi-tons mais peut varier par quarts de ton.

Denez Prigent venait d’apparaitre dans le monde de la musique. Avec dans sa voix tout le cortège des fantasmagories de Brocéliande et des (més)aventures de mer . Sans jamais perdre le sens originel des mots, Denez Prigent s’est très vite émancipé des pratiques figées du folklore pour inviter des instruments comme le bouzouki irlandais de Dónal Lunny, le joueur de luth arabe Nabil Khalidi, le joueur de tablas Latif Khan et le violoniste oriental Farhad Bouallagi, Louis Sclavis, clarinettiste, le vielliste Valentin Clastrier, et un joueur de cornemuse irlandaise Davy Spillane, et ensuite des sons électroniques. L’ensemble devient un cas assez unique de tradition et de modernité. Le chemin de Denez Prigent avance toujours dans une recherche et une création permanentes.

.

Son nouvel album Mille chemins (en collaboration avec Yann Tiersen) en est la démonstration … Faut-il l’écouter dans la ferveur d’un concert dans une cathédrale ou d’une salle de concert, dans l’intimité solitaire une nuit avec les écouteurs sur les oreilles, tout est possible. Chaque écoute apporte son charme et ses sortilèges.

 

 

Il y a 15 ans avec Lizza Gerrard (australienne d’origine irlandaise)

Gortoz a ran

Autre duo,

Geotenn ar marv – Denez Prigent & Mari Boine chanteuse norvégienne d’origine saami (peuple lapon)

et très récemment un extrait de concert Les trois amoureux  (Le 24 Mai)

Le site de Denez Prigent c’est là → demandez au korrigan Nezden, il vous fera écouter un extrait de Mil hent-Mille Chemins le nouvel album de Denez Prigent.

.

.

Norbert Gabriel

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :