Tag Archives: Léopoldine HH

On voudrait revivre …

16 Jan
Préambule : Gérard Manset s’est appliqué à réaliser des albums « intimes » c’est à dire en écouter plutôt en solo et avec un casque pour être en totale harmonie avec son univers poético musical. Une quête permanente de la perfection qui ne tolère aucun des aléas du direct. D’où son choix de ne pas paraître en scène.

 

Photos ©NGabriel2019 Théâtre de l’Opprimé

Entrez dans le rêve et le studio de Gérard Manset, avec Léop’ et Max.. c’est un voyage musical intime, une réussite exceptionnelle sur le fond et la forme avec deux partenaires alliant la grâce et le talent, l’humour et la sensibilité, la fantaisie poétique et le regard affûté sur la vie et le monde .

On voudrait revivre nous ouvre d’emblée la porte de cette visite au cœur de la création musicale selon Manset. Maxime Kerzanet comédien musicien a conçu ce spectacle avec  Léopoldine Hummel, ils sont en scène en totale complicité amoureuse avec les chansons qui font une fresque entre ombre et lumière, comme un long plan séquence sans interruption d’applaudissements qui casseraient le charme. Ce charme inouï, il scintille dans toutes les plages de cette radioscopie musicale, vocalement les deux partenaires sont parfaits, irrésistibles, on y entend aussi bien des chants d’oiseaux que des interventions diverses de biquettes, de chiens et chats ou de créatures fantasmagoriques (Léopoldine dans tous ses états…) dans une sorte de rhapsodie Manset qui séduit aussi bien les anciens qui ont connu le siècle  des  années 68 que leurs enfants qui découvrent la richesse et la diversité de l’oeuvre.

C’est un spectacle qui se nourrit du meilleur du théâtre avec ces deux comédiens talentueux, et du meilleur de la chanson. Ceux qui ont suivi l’actu dans ce domaine, ont pu le vérifier entre autres avec le Prix Moustaki et le Prix Saravah qui ont salué le talent de Léopoldine et ses musiciens ces 3 dernières années. Et comme au théâtre, ils ne sont pas tout-à-fait seuls dans l’élaboration, donc voici l’équipe qui a réalisé « On voudrait revivre »

Compagnie Claire Sergent
A partir des chansons de Gérard Manset
Mise en scène : Chloé Brugnon

Avec : Léopoldine Hummel, Maxime Kerzanet

Création lumière : Hugo Dragone
Création son : Mathieu Diemert
Costumes et accessoires : Jennifer Minard

 

Il y a encore 4 soirs le 16 (presque plein) et le 18 le 19 et le 20 ..

Au théâtre de l’Opprimé, clic sur le tableau  pour infos –>

 

Pourquoi ce tableau? vous le saurez si vous ne ratez pas les 3 premières minutes..

 

 

 

 

Norbert Gabriel

Publicités

Léopoldine HH, premier prix Saravah…

5 Avr

Le premier prix Saravah a été décerné le 5 Avril 2018 à Léopoldine HH…   Pour rappel si vous avez raté ce qui s’est passé ces 40 dernières années dans le monde de la chanson, Pierre Barouh a créé ce label hors normes, en ce sens qu’il laissait une liberté de  création totale à ses invités.  Dans une sorte de labo où toutes les aventures étaient possibles…  Quand on a dans la mémoire les picaresques péripéties qui ont ponctué la vie de ce label, de  Jérôme Savary et son grand cirque des animaux tristes, au Kabaret de la dernière chance la maison accepte l’échec, et quelques autres mirifiques rencontres générées par la vertu des impondérables, donc, avec tout ça en filigrane, la finale de ce prix était assez prévisible, si on met dans l’équation:  les membres du jury, le goût du spectacle jouissif, et le talent de montrer en 3 chansons un éventail très séduisant de spectacle vivant, la lauréate était forcément , Léopoldine HH…

 

Et pour compléter, quelques mots de Pierre Barouh qui situent bien comment il voyait ce que peut être la chanson, c’était fin Septembre  2016,  avec les échos de ce qui a construit son univers de baladin éternel…

Je l’aime bien le vieux Léon

Que l’Auvergnat m’a présenté

 Il offrait son accordéon

 Aux folles complaintes à chanter

Et pour toujours dans mon pré vert

Les feuilles mortes narguent l’hiver

Elles réchauffent ma passion

 Des mots que j’offre à mes chansons

 Mes pensées se forment d’échos

 Si mon gout du temps du tango

 N’est pas aujourd’hui préféré

 Des belles indifférentes auprès

 De qui souvent je m’évadais

Avec des mots qui m’obsédaient…

 

Léopoldine HH est de cette famille, celle qui accepte, et propose à ses  amis, la poésie  la plus farfelue, l’art de raconter des histoires en 3 ou  4 minutes, la folie de la tendresse, et le talent de partager tout ça.

 

Norbert Gabriel

Rencontres Marc Robine

3 Juin

 BLANZAT    Juillet 2017

ON CONNAIT LA CHANSON

Chanter sous les volcans d’Auvergne, c’est possible, et même recommandé, le Puy de Dôme n’a pas prévu d’éruption dans les mois qui viennent, et si ça devait arriver, vous assisteriez au plus beau des feux d’artifices. En très bonne compagnie…

 

 11  CLARIKA / LEILA HUISSOUD 
 12  VOLO / CLIO 
 13  LEOPOLDINE HH/  JIL CAPLAN + ROMANE
14  BARBARA WELDENS/  LILI CROS & THIERRY CHAZELLE
 15  MANU GALURE / LES ESCROCS / RADIO CABARET >  CELINE CAUSSIMON / SIMON GOLDIN / JEAN-BAPTISTE VEUJOZ / LES GOGUETTES EN TRIO.

 

Tous les renseignements utiles, réservations, les pass à tarifs privilégiés, c’est là, clic sur le volcan local..

 

 

Demandez l’programme !

30 Nov

Photo NGabrielVendredi 2 Décembre

Le temps fraîchit, voici donc quelques bons tuyaux pour se mettre du chaud au cœur, le mois de décembre commence avec deux alsaciennes qui vont faire chauffer la scène par exemple , c’est avec Tout feu tout femme que Valérie Mischler va clore cette belle série de soirées au Connétable, il en reste deux à venir, les vendredis 2 et 16 Décembre, quel est le propos ? L’amour toujours, mais … allez donc voir ce qu’il en est par ici,  clic sur le micro…

N’oubliez pas de réserver, et d’arriver à l’heure, c’est 19H30 pétantes, et sans sursis..

 

leopoldine_hh

Et jeudi 1 er  Décembre,

c’est Léopoldine HH qui va emballer les Trois Baudets, et les heureux spectateurs qui seront présents, pour la sortie de son album BLUMEN im TOPF, dont vous aurez quelques extraits ici, clic sur le micro, et Léopoldine chantera pour vous…

Et bien évidemment, réservez vite, une date, un soir… à 20 heures pile.

 

 

Et tous les jours ou presque à partir du 29 Novembre

 

Christian Camerlynck et Nathalie Fortin

Christian Camerlynck et Nathalie Fortin Photo NGabriel2015

Pour les jours qui arrivent, ne ratez pas Christian Camerlynck, Parlez-moi de vous, qui revient au Théâtre de St Louis en l’ïle, pour en savoir plus, voici ce que c’était il y a un an, et comme tout bon cru, ça s’améliore avec le temps…

A 21 heures…

clic sur Christian ou Nathalie, ou …

%d blogueurs aiment cette page :