Tag Archives: Lambert Wilson

A bicyclette sur la route de l’aculture …

22 Fév

Il y a quelques semaines, l’affaire Bruel-Barbara a déclenché de diatribes fulminantes sur l’insupportable attentat contre la chanson en général. Ces jours-ci Lambert Wilson s’est attaqué à Montand. D’une part les extraits de l’album entendus ça et là montrent une indigence d’interprétation assez effarante venant d’un comédien a priori confirmé, avec une justesse de voix très approximative, d’autre part, un des morceaux de bravoure subit deux avanies, la chanson de Pierre Barouh et Francis Lai, est titrée « La bicyclette »* au lieu de « à bicyclette », sur un album produit par Sony. De plus dans son interprétation, Wilson reprend la version enregistrée de Montand, avec l’erreur que Montand a corrigée dans tous ses concerts, ce n’est pas « être un seul instant avec Paulette » mais « être seul, un instant avec Paulette » et ne pas voir cette nuance est assez consternant plus de 40 ans après la création de la chanson. Et bien entendu, toutes les émissions de promo n’ont aucun intervenant capable de mettre les choses au point… Et ça remet quelques valeurs à leur juste place. Tiens Bruel, par exemple, c’est pas si mal …

Last but not least, dans le genre, j’ai appris la semaine dernière vers 21h30 sur France Inter que « Syracuse » était une chanson de Montand et Henri Salvador… Et on s’étonne que Dimey se soit noyé de chagrin préventif dans les réconforts vineux……

L’aculture avance à grands pas…

Une remise à niveau s’impose, il y a une école pour tous ces indigents de la chanson, le lycée qui ouvrait la page …

Le lycée Papillon

Pierre Barouh, lui, c’est là qu’il suit Paulette …

Mais le florilège de bourdes dans l’art de la reprise pourrait faire un ouvrage assez copieux  (Voir celui d’Alister) … Si vous en avez d’autres, partagez-les !

 

Norbert Gabriel

  • à noter que David Mac Neil a traduit « On bicyclette »  et pas « The bicyclette »  précision de Gilbert Laffaille qui signale aussi que la fiche Sacem indique « La bicyclette ». Sans doute parce que Bourvil chantait déjà « à bicyclette ».
  • (Mais Pierre Barouh dit toujours « à bicyclette »  dans une interview, il signale que le sens est différent, comme si on disait « le cheval » au lieu de « à cheval »…
%d blogueurs aiment cette page :