Tag Archives: Anne Peko

Anne Peko, Ma cantate à Barbara 2019…

6 Jan

Jusqu’au 10 Février

Dans 4 semaines ce spectacle fêtera une année de présence au Théâtre des Variétés. Programmation intermittente qui donne 12 semaines parisiennes depuis depuis le 19 Octobre les vendredi samedi dimanche. .

C’est déjà un signe fort de la satisfaction du public qui est présent avec bonheur et qui doit faire savoir urbi et orbi que cette Cantate à Barbara sonne très juste, qu’Anne Péko sait faire vivre Barbara das toutes les facettes de son art et de sa fantaisie .

« Cette Cantate à Barbara est une véritable intégrale en spectacle. Anne Peko fait vivre toutes les facettes de Barbara, femme plurielle, l’amoureuse, la malicieuse, la mystérieuse, la délurée, ce qu’on oublie souvent à cause de l’étiquette estampillée « chanteuse de minuit-dame brune hiératique ». Barbara a aussi été l’auteur de « Madame » un texte qui aurait ravi Bernard Dimey au sommet de sa verve truculente pour peindre une de ces maisons accueillantes aux messieurs en goguette. Anne Peko nous emmène dans les sentiers sinueux de ce parcours qui évite la ligne droite et les clichés convenus… suite ici → clic sur la photo,

Mais avant il faut signaler que le spectacle vivant sait évoluer et s’enrichir.. Selon les soirs les musiciens sont différents et c’est la possibilité de voir la richesse des mélodies de Barbara . Avec le piano de Pierre-Michel Sivadier, le violon et la mandoline de Sylvain Rabourdin ou Jean-Lou Descamps dessinent des décors musicaux d’une finesse rare… Des dentelles élégantes… Des enluminures sur mesure…

Un spectacle hommage s’appuie souvent sur des corrélations intimes – hasards ou coïncidences- qui créent des liens particuliers et c’est ce que raconte Anne Peko en fin de soirée… Ce que Prévert aurait résumé par « Il n’y a pas de hasard, il y a des rendez-vous. »

Vous pouvez le vérifier ici –>clic sur la photo,

L’échéance du 6 janvier vient de s’esquiver au profit des prolongations jusqu’au 10 Février.. Si vous avez raté, est-ce possible ? vous avez la chance de bénéficier de ces prolongations.. On n’est jamais à l’abri d’une bonne nouvelle … et par les temps qui courent … Comprend qui veut.

 

Pour réserver, c’est là –> 

Un aperçu du spectacle ? Voilà ,clic sur le projecteur, Le site d’Anne Peko , suivez la flèche

 

 

 

et pour quelques photos de plus…

photos NGabriel

Norbert Gabriel

Publicités

Ma cantate à Barbara, Anne Peko

7 Fév

Cette chronique a été publiée il y a 3 ans lors de la création, sur un site où elle n’est plus disponible. Le spectacle est de retour, donc la revoici, c’était au Lucernaire en 2014. 

Cette Cantate à Barbara est une véritable intégrale en spectacle. Anne Peko fait vivre toutes les facettes de Barbara, femme plurielle, l’amoureuse, la malicieuse, la mystérieuse, la délurée, ce qu’on oublie souvent à cause de l’étiquette estampillée « chanteuse de minuit-dame brune hiératique ». Barbara a aussi été l’auteur de « Madame » un texte qui aurait ravi Bernard Dimey au sommet de sa verve truculente pour peindre une de ces maisons accueillantes aux messieurs en goguette. Anne Peko nous emmène dans les sentiers sinueux de ce parcours qui évite la ligne droite et les clichés convenus. Et c’est plutôt en dame rouge qu’elle éclaire les pages de ce cahier de musique, mis en scène avec finesse, avec des tableaux changeants, personnalisés, colorés et animés, pour accorder les images et les ambiances aux sensibilités des chansons. Au fil du spectacle, Pierre-Michel Sivadier et rejoint par le violon de Jean-Lou Descamps, puis la guitare de Serge Sala (dans un joli duo « La dame brune »… salut Moustaki) dans des décors musicaux qui ponctuent avec sobriété les étapes du voyage dans le pays d’une femme qui chante. Il y a eu pas mal de spectacles en hommage à Barbara, très peu ont réussi ce panorama complet dans la richesse et la diversité de son œuvre, dans les portraits tendres ou picaresques. Il faut pour cela le talent d’une comédienne qui sait entrer dans les personnages au delà de l’interprétariat, et la voix pour mettre en majesté ces personnages. Anne Peko est une de ces comédiennes-interprètes oeuvrant avec excellence pour faire vivre les riches heures de la chanson.

Norbert Gabriel

Au Théâtre des Variétés  du jeudi au samedi à 19h, le dimanche à 17h

Le site d’Anne Peko, c’est là clic sur la photo–>  

 

Et pour quelques image de plus,

 

Photos NGabriel 2014 Le Lucernaire.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :