Tag Archives: Alan Mills

La mémé et la mouche

6 Nov
La mémé 1D’abord, j’ai ouvert le livret qui renferme les textes denses, livret nécessaire pour des oreilles françaises le temps de se familiariser avec le rythme et le débit québécois…
Alors j’ai lu le livret…ce n’est pas pour faire ma crâneuse mais je suis assez fière d’y lire les noms de Bïa aux adaptations texte et HellmanThomas Hellman (ici en duo avec Emilie Clepper), deux artistes dont j’ai les disques dans ma discothèque (qui date du temps où on achetait encore des disques).
A première vue, l’album est euphorisant comme quand Chanson plus bifluorée chante « Tigidou le caribou » ou des chansons de la Bolduc (ok, là, c’est pour crâner).
La mémé 2

On aime le violon et le banjo, un peu comme on aimait quand Charles Ingalls arrêtait de couper du bois pour faire de la musique… sauf qu’à Walnut Grove, il n’y avait pas de poutine ni de tires d’érable dans la cabane à sucre… Pour info quand-même, ce disque est un hommage à Alan Mills (1913-1977), auteur, compositeur, interprète très prolifique de Montréal.

Voilà, voilà, avec tout ça, on a bien rigolé, on a appris des choses (l’alphabet, les mois de l’année, les instruments de musique etc), on a bien dansé pis c’est le moment de la chanson douce, la respiration, le slow au milieu d’un bal folk étourdissant et survitaminé… On y retrouve la voix douce de Thomas, un peu déformée sur les autres titres par l’excitation des chansons pour enfants…?
Allez zou, on reprendra bien encore un petit coup de guimbarde avant d’aller se coucher ?
Petit clip de la chanson phare :
Solange Lebrun
%d blogueurs aiment cette page :