Francesca Solleville et Eric Mie …

7 Oct

Je chante excuse moi …

Cette chanson peut être le titre générique de cette chronique …

https://www.youtube.com/watch?v=31evYkv9iAk

le temps de vivreLa chanson est aussi un témoin de l’histoire contemporaine, et Francesca Solleville en est une des interprètes émérites, la rebelle inspirée qui n’a jamais abdiqué … Un coffret chez EPM offre une rétrospective des années 60 à 1981. Ici les chansons ne sont pas des « morceaux » ou un numéro, mais des pages de nos vies … Camarade Chili, Demande aux femmes, Complainte pour Angela Davis, Le front des travailleurs, Est-ce ainsi que les hommes vivent … dans ce coffret de 5 CD et 128 chansons, un livret complet est accompagné de 6 pages qui sont à la fois une biographie de l’artiste et un panorama de la chanson qui raconte 60 ans d’Histoire (pages signées Michel Kemper)

Chez EPM et les disquaires.

Eric Mie Rural

RuralIl y a du Couté, du Woody, du Richepin ou du Pete Seegers dans les gènes de ce rural qui peint des tableaux de vie, la vie rugueuse et si la musique est belle, les mots sont parfois acidulés face aux incohérences de l’Histoire, tableaux de ce pays de l’Est – de la France- qui en vu des vertes et des pas mûres depuis des siècles, et malgré Verdun en point d’horreur suprême, la vie continue, grâce à cet emmerdant emmerdeur qui s’accroche à nos rêves, cyranesque battant, Don Quichotte résolu, il fera plier un de ces jours les moulins à vent, qui ne manquent pas par les temps qui courent … Mais comme dit un des Volfoni, j’y trouve un goût de pomme, et c’est bien agréable … Vous ne connaissez pas Pomme, oh malheureux, courez-y vite, elle « allège le poids des malheurs, en réinventant des couleurs, illumine ainsi toutes nos vies… Au fil des chansons j’ai eu une pensée pour Moustaki, qui aurait sûrement aimé cette façon de balancer quelques rafales avec la voix tendre d’un poète humaniste…


Résiste avec cette élégance de ceux qui ne s’arment que de rire …

En vente libre chez https://ericmie.bandcamp.com/album/rural

 

Norbert Gabriel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :