Hip hip hip !

27 Juin

Hip hip hip, ils sont arrivés, le dernier spectacle, et le dernier album de Lili Cros et Thierry Chazelle.
Après l’énorme succès de Peau neuve, ce n’était sans doute pas facile , ils ont relevé le défi, avec brio.
Et l’album m’a profondément touchée. Une étape de plus dans leur carrière en duo. Plus près des gens,
plus confidentiel, plus intime, comme si on retrouvait des amis complices, qui nous ont fait rire, et
pleurer aussi, mais qui ont envie d’aller plus loin,et nous dire autre chose.
Des choses plus graves, comme ce questionnement sur l’indifférence face à la maltraitance d’enfants (
texte de Lili Cros) :

Oh oh oh nous on a rien vu
Oh oh oh Si on avait su
Qu’est-ce qu’on aurait pu faire ?
Des gens qui n’ont pas le temps ( texte de Thierry Chazelle) :
Oh non, ne me dit pas
que tu n’as pas le temps
Le temps c’est évident
on en a tous autant.

Ou cette chanson bouleversante sur « nos frères » de Lampedusa ( texte de Lili Cros, musique de Bastien
Lucas) :

Comme bien d’autres hommes aux abois
Je me demande
Si Lampedusa voudra de moi.

Bien sûr, on ne réalise pas toujours ses rêves d’enfants comme le dit Thierry Chazelle :

J’m’appelle comme toi, j’ai 50 ans
Je sais qu’on est comme les autres
En tout cas pas si différents
Mais on est pas des cosmonautes
Et on vit pas sous l’océan.

Mais il y a toujours une lumière au bout du tunnel, un coup de pied au désespoir, un appel à la joie de
vivre, malgré tout :


Rien n’aura changé le chagrin sera là
Là, mais comme endormi, bercé entre ses bras
Tu invitera des amis à diner,
Ensemble vous fêterez…
Le retour de la joie !

C’est ainsi qu’ils sont, Lili et Thierry, ils se racontent en toute sincérité, et ils racontent le monde avec
lucidité, et toujours une énergie positive. D’ailleurs, c’est ensemble qu’ils ont écrit cette chanson :

C’était le vent, le vent des petits riens
Le vent léger qui caressait nos mains
Je veux lui donner ton nom
Pour qu’on se dise enfin
Pour qu’on se dise en somme
C’est ainsi que nous sommes…
Si Lili se fait des films, le héro est toujours Thierry !
Et quelle belle déclaration d’amour de Lili :
On a traversé les océans
Grimpé sur le dos des montagnes
Suivi les fleuves, les goélands
On est revenus en Bretagne
On a fini par les poser
Nos valises cabossées…
Ma maison c’est là
Au creux de ton épaule
Ma maison c’est là
Ma maison c’est toi…

Un album qui coule de source, avec la voix limpide de Lili Cros, parfois teintée de blues, quand  » L’ombre
de Verlaine / Plane sur les pigeons dans  » Le jardin des mélancolies ».
Et ce n’est pas par hasard que Le Havre sur le port revient dans cet album, pour nous rappeler que ni
Thierry ni Lili n’oublient d’où ils viennent.
Enfin, j’ai été agréablement surprise par la couleur musicale de l’album, outre la basse acoustique de
Lili Cros, et la guitare folk de Thierry Chazelle, divers instruments joués par Florent Marchet et François
Poggio, donnent, avec la batterie de Raphaël Chassin, un côté très pop :

Dans la famille tombés du ciel
Dans la famille tape dans tes mains
Dans la famille votez-pour moi
Je suis pop Je suis pop
Populaire oh yeah…

Il me tarde de voir Hip hip hip sur scène, sachant le sens de la mise en scène et du spectacle de ce
duo, qui sait par ailleurs s’entourer des meilleurs conseillers.
Et pour finir, oui, c’est attendu, mais je ne peux résister : Bravo à toute l’équipe qui a oeuvré à cet album.
Pour eux tous Hip hip hip hourra !

 

 

Danièle Sala

 

NB:  Le dernier spectacle chanson vu cette année,  c’est ici, c’était  dans la série des mercredis, série interrompue vous savez pourquoi, virus etc

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :