Chope des Puces 14 Juin ..

15 Juin

… Et entre 17 h et 17 h 10, le ciel s’est ouvert sur une pluie d’étoiles et de notes…
Et pour paraphraser Paganini,  ainsi jouent les anges dans le ciel, et après Steven Reinhardt.

Je raconterai l’histoire de cette phrase de Paganini, mais revenons au début de l’après midi. Dans ce rendez-vous dominical à La Chope des Puces, autour de Steven Reinhardt et Alban Chapelle, il y avait par ordre d’entrée en scène les guitares de Marcel Campion, Tony Landauer, Benji Nini Winterstein , ça se passe en plusieurs sets, avec Opus 4 et c’est vers 17 h que Steven Reinhardt, Benji Nini Winterstein et Alban Chapelle nous ont laissés dans une sidération éblouie, avec une magnifique  improvisation de Steven Reinhardt. Le charme avait bien commencé avec Marcel Campion, et ces sons  souples et onctueux, toujours nourris du swing de ces princes de la guitare, ces musiciens  qui savent faire l’amour à tous les instruments, et c’est bien ce qu’on entend et partage dans ces rendez-vous 122 rue des Rosiers à St Ouen. Une invitation à partager de l’amour, ça ne se refuse pas. C’est vous qui voyez …

Les habitués, Marcel Campion, Steven Reinhardt, Miss Claquettes, et Opus 4 avec Liouba Kortchinskaia  Photos©NGabriel2020

 

Les invités du jour, Tony Landauer et Benji Nini Winterstein, avec Alban Chapelle Photos©NGabriel2020

Comme je ne suis pas sûr de pouvoir bien transcrire ce qui s’est passé, ce sont des moments à vivre, pas à raconter, j’appelle Paganini à la barre, ou au micro.
Voici donc l’anecdote sur Paganini, telle que me l’a racontée mon grand père Giovanni, l’ébéniste de Pierre-Bénite – commune rouge vif comme son nom ne l’indique pas- en des temps quasi préhistoriques.

Au début des années 1800, les grands dignitaires ecclésiastiques de Gênes (ou de Milan) organisent une grande audition de tous les musiciens de la ville pour honorer la visite du Pape ou du roi, avec une bourse prestigieuse à la clé.. Et un poste envié, genre musicien officiel de la ville. Tous les musiciens les plus réputés sont là, interprètent leur morceau de bravoure, et attendent le verdict;  il reste une espèce de loqueteux qui demande à être auditionné, tout le monde s’esclaffe, mais histoire de rire, on le laisse jouer. Il commence, casse une corde, continue, casse une deuxième corde, puis la troisième devant une salle écroulée de rires et de lazzis, et enfin, sur la chanterelle, il fait un numéro qui laisse tout le monde stupéfait. Et ébloui. A la fin, il quitte sa défroque pouilleuse, et déclare :

Cosi suona gli angeli in cielo e dopo Niccolò Paganini 

 Ainsi jouent les anges dans le ciel, et après Niccolò Paganini .

Je ne sais pas si l’histoire est vraie, mais si on é véro, é ben trovato…  Et voici qui  valide une partie de l’histoire : « Un soir, après avoir ôté deux cordes à mon violon (la 2e et la 3e), j’improvisais une sonate intitulée Scena amorosa, supposant que la 1 ère corde était l’homme (Adonis) et la chanterelle, la femme (Vénus). Telle est l’origine de l’habitude que je pris de jouer sur une corde ; car après les éloges qu’on me donna sur cette sonate, on me demanda si je pouvais jouer sur une seule corde ; ma réponse fut « certo » ! »

Niccolò Paganini (Gênes, 27 octobre 1782 – Nice, 27 mai 1840 ), est un violoniste, guitariste et compositeur génois.

Une étude sur ses mains et ses doigts a révélé qu’il avait la maladie de Marfan, maladie génétique affectant le squelette et conférant une grande souplesse des articulations , cette souplesse facilitant des extensions impossibles aux autres musiciens..

Et quand on voit les doigts de Robert Johnson, et ses performances il est possible qu’il ait aussi été affecté par cette maladie génétique

Last but not least, La Chope des Puces remet le couvert musical et restaurant dimanche prochain, suivez le guide !

Clic sur le panneau –>

Photos©NGabriel2020

Norbert Gabriel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :