Archive | 15 h 37 min

Des grands chocs musicaux …

20 Sep

Moi quand j’entends certains trucs à la radio …

Dans un moment de consternation musicale provoqué par une chose diffusée dans la plaie-liste d’une grande radio nationale, je me suis transporté toutes affaires cessantes vers mon rayon «Grande réserve», là, je peux piocher au hasard n’importe quoi dans les CD, il y en a un bon mètre, et ce que je vais extraire, c’est une écoute en boucle au moins 3 fois, dans l’ordre de la publication in extenso. Ce que je venais d’entendre dans la liste déplaisante, c’est un gloubiboulga informe de bruits divers que d’aucuns nomment « musique urbaine » parfait oxymore, il n’y a pas de musique et c’est pas urbain pour un demi sou. Donc en antidote et antidépresseur, je pioche, bingo, L’homme de la Mancha, et pour la X ème fois je m’émerveille de la grandiose Joan Diener dans Aldonza … C’est pour elle qu’un poète* a écrit: « Les chants désespérés sont les chants les plus beaux et j’en sais d’immortels qui sont de purs sanglots. » Ici, c’est aussi un cri, une rage, un jaillissement fulminant d’une sorcière comme les autres, en pire, si j’ose dire. Après ça, m’est venue l’idée d’une introspection dans mes références de quelques grandes divas du spectacle chanson, en voici quelques unes qui à différents degrés, m’ont éclaté le cœur .. et comme Diane je me dis parfois que j’ai choisi d’habiter le monde de mon imagination… Ou plutôt, essayer … Avec ,

Joan Diener
Julia Migenes
Billie Holiday
Diane Dufresne
Elisabeth Wiener

et la vraie chanteuse de jazz, Elisabeth Caumont

Honneur à Aldonza

 

Puis Julia Migenes dans la « seguedilla » de Carmen

 

et pour la perfection vocale Maria Callas

 

Diane Dufresne dans 3 versions du Parc Belmont

Parc Belmont ( cirque)

Le parc belmont classique

Billie Holiday

 

Elisabeth Wiener, l’incestueuse frangine d’Higelin, d’abord dans « Vies à vies » puis  pour l’image, et le reste, « Attentat à la pudeur ».

 

 

Et la vraie chanteuse de jazz, bien sûr …

 

That’s all folks !

* Alfred de Musset « Nuit de Mai »

Norbert Gabriel

%d blogueurs aiment cette page :