Arrache coeur(s) Vian Daphné et Mehdi Krüger…

28 Jan
img_20190128_0001

Image © Delphine et Élodie Chevalme

Amélie de Lambineuse, Zéphirin Hanvélo, Andy Blackshick, Onuphre Hirondelle, Josèfe Pignerole et Adolphe Schmürz sont heureux de vous annoncer … mais peut-être que ces noms vous sont inconnus ? Ce sont quelques uns des pseudonymes qui ont signé les chroniques, billets, critiques, émissions de TSF dont Bison Ravi, ou plutôt Boris Vian a usé dans ses multiples activités de Frégoli de l’écriture… Ordoncques, Boris Vian est heureux de vous annoncer qu’un spectacle met en scène le patchwork éclectique de ses talents.

A l’origine de ce projet, le Théâtre Antoine Vitez d’Ivry a confié des cartes blanches à Hexagone, à Flavie Girbal et David Desreumaux. Après Bashung, c’est Daphné et Mehdi Krüger, Etienne Champollion et Ostax, qui sont les partenaires de cette création. Un panorama élargi qui va bien plus loin que les habituels hommages en 12 ou 13 chansons. Les textes poétiques, surréalistes, caustiques, politiques, fantaisistes, les questions existentielles sur le monde et les temps modernes, la dérision et le provocateur Vernon Sullivan offrent un kaléidoscope frémissant de souffle libertaire, iconoclaste et nourri de rage de vivre, Mezzrow y aurait volontiers mis quelques riffs de clarinette rieuse avec la trompinette de Boris. En salut à Champollion et Ostax, les excellents décorateurs musicaux jazzant avec bonheur dans tous les registres. Et sublimer le lumineux duo, Daphné et Mehdi Krüger, qui entrelacent leurs univers pour cette fresque magistrale. En intégrant quelques chansons de leur répertoire qui résonnent en totale harmonie avec le contemporain. Elle est snob ? Il est hype…

  • Elle voudrait pas crever, il est désertaire… Plus libertaire que déserteur… Mais vivants ! Comme Boris dans cette création.
  • Pour résumer, ce spectacle est une intégrale Vian en 90 mn environ… Pas un best off réducteur, un voyage intime, avec une mise en scène et une scénographie inventives, subtiles, pour exemple, l’ustensile de cuisine chromé qui traverse le ciel de la scène, c’est un ange camouflé, évidemment.
  • Now ladies and gentlemen, the show must go on, Arrache coeur'(s) attend les invitations dans vos théâtres de France et de Navarre, de Belgique et de Suisse, et autres lieux de la francophonie et du théâtre réunis.

Last but not least, comme aurait pu dire Lydio Syncrasi,  quelques mots de Vian, en vrac… Utiles ou pas ? A vous de voir..

Les prophètes ont toujours tort d’avoir raison.

Ce qui m’intéresse, ce n’est pas le bonheur de tous les hommes, c’est celui de chacun.

Dire des idioties, de nos jours où tout le monde réfléchit profondément, c’est le seul moyen de prouver qu’on a une pensée libre et indépendante.

Si on veut faire quelque chose de différent il faut s’attendre à ne pas rencontrer la compréhension tout de suite.

 

Norbert Gabriel

arrache dd

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :