Didier Lockwood

19 Fév

Depuis quelques années, un des bonheurs du mois de Juin est la ballade flaneuse aux Puces de Clignancourt, pour le festival Jazz aux Puces… Un passage devant la Chope des Puces pour un salut discret à Django, et vers 14 ou 15 h, dans une des allées, repérer Didier Lockwood qui va faire un parcours plus ou moins improvisé vers les groupes invités dans les bars partenaires, ou ceux qui ont choisi d’occuper un bout de trottoir comme scène provisoire.. Chaque année , je me fais une sorte de jeu de piste, avec des repères comme le Relais des Brocs, la Péricole, mais régulièrement, je suis détourné de mon chemin. Comme en juin 2017. Au carrefour de la rue qui va à la Péricole, me voilà saisi par quelque chose qui se passe à quelques dizaines de mètres, ça swingue molto vivace, chant et violon.. je délaisse mon itinéraire initial, et j’arrive … et je vois…

 

Juin 2017 Jazz aux Puces Photo NGabriel

Ça a bien duré 20 mn, une complicité musicale qu’on aurait dit éprouvée depuis longtemps, alors que la rencontre venait de se produire. C’est ça l’art des rencontres façon Didier Lockwood, il s’approche, hume l’ambiance, observe un peu et c’est parti. On est dans la musique. J’ai pu vérifier auprès de Jeph (le guitariste chanteur) que rien n’était programmé ; ce duo avec Sybille Liévois était une création quasi expérimentale, une première, et comme d’habitude, Didier Lockwood passe, attrape au vol le tempo et le feeling, et on vit un moment de musique unique, un jeu jouissif bien partagé avec les spectateurs, qui sont venus parfois par hasard, pour autre chose, et qui sont accrochés, scotchés devant ce miracle toujours renouvelé de la création spontanée.

Au fil des années, dans ce festival des images sont restées emblématiques, comme celle là,

 

22 Juin 2013 Jazz aux Puces photo NGabriel

Quand la musique s’envole vers des sommets presque irréels… L’album photo pourrait être plus fourni de vues anecdotiques, mais cette image est celle que je veux garder aujourd’hui, le musicien et son violon.

Norbert Gabriel

2 Réponses vers “Didier Lockwood”

  1. Christian Camerlynck février 19, 2018 à 5 h 07 min #

    MERCI

    J'aime

  2. L'Ornitho février 19, 2018 à 22 h 27 min #

    RIP.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :