Humeur Humour et cochonneries..

1 Sep

Ou  (h)errements de folliculaires inconséquents

Vous avez sans doute entendu parler de cette Fête Automnale d’Hayange, pour laquelle avait été invité un groupe de 4 chanteuses, « Drôles de dames » composé d’Ana K, Enzo-Enzo, Caroline Loeb, Eve Angéli, ce qui dans la presse est devenu «Eve Angéli » quand il s’est agi d’évoquer cette fête, contractuellement signée par le manager du groupe comme « Fête automnale » mais dont les affiches avaient d’autres couleurs. Qu’on peut dire très politisées. Dès les faits connus, les 4 artistes invitées ont publié un communiqué commun pour annoncer qu’elles n’iraient pas.

Quelques jours après, dans une bonne partie de la presse, c’est devenu l’affaire Eve Angéli, et pour certains, elle serait la seule à y aller, alors que très vite il a été annoncé que Les Forbans étaient les remplaçants. Y compris dans une radio qu’on prend au sérieux en général, France Inter, le 31 Août un humoriste a déformé les faits en prenant Eve Angéli comme cible, et glissant tout de même 2 ou 3 mots du bout des lèvres pour resituer vaguement qu’il était question d’un groupe de quatre… Est-ce que ce monde est sérieux ? L’humour néo-Jupitérien, référence à l’émission, admet-il une petite touche de calomnie sous couvert d’humour? A moins que ce ne soit simplement un petit effet langue de pute, en hommage indirect à la chanson d’Anne Sylvestre ? A supposer que ce nom  dise quelque chose au babilleur insuffisant…

Même si on a perdu quelques illusions sur la presse et sa déontologie, ça fout un peu la rage. Ensuite, se pose la question de fond, qui a été généralement occultée, « Y aller ou pas ? » Aller chanter dans des villes aux mairies FN… Sur ce point, je rejoins totalement quelques artistes militants qui étaient très clairs autant dans leurs positions politiques que dans leur rôle de saltimbanques, un des exemples qui me vient c’est Herbert Pagani, invité à la Fête de l’Huma, et dans un contexte assez sensible (années 72-76)  il a lu son « Plaidoyer pour ma terre » et l’a fait applaudir à des communistes qui étaient très peu « sionistes » … Pagani, à Hayange, au cas où la mairie l’aurait invité, aurait eu l’attitude que défend aujourd’hui Christian Camerlynck, à qui j’emprunte cet extrait de texte sur ce sujet.

camerlinck-9-bras-leve

Photo NGabriel2015

(…) S’il fallait chanter à Henin Beaumont, j’irais mais je chanterais mes chansons sans concession, je ne veux pas laisser le terrain libre à l’extrême droite. Jean Ferrat a composé une musique pour Daniel Guichard, Ferrat n’a jamais chanté gratuitement pour la Fête de L’Huma, après il reversait son cachet au PC à ce que l’on dit et cela par respect pour ses musiciens qui n’étaient pas d’abord des militants, même pas du tout pour certains mais des musiciens. J’ai chanté plusieurs fois pour le Monde et Radio Libertaire, ce sont mes frangins, mais je n’ai aucune carte. Aznavour de droite? Brassens anarchiste comme Léo Ferré?  personnellement je m’en fiche ainsi que Brel et Félix catho. MAIS QU’EST CE QUE L’ON EN SAIT? Leurs oeuvres m’importent. Évidemment si un artiste fut-il talentueux, endossait l’uniforme SS je ne l’écouterais plus et je le combattrais. Grâce à votre patience (message à Jean-Marc Dermesropian) je revois ces émissions et redécouvre l’actualité de certaines chansons, et celles de Guy Béart. Je parle des textes, les musiques comme souvent vieillissent un peu, du moins les arrangements. Pour terminer quelqu’un se souvient-il que Barbara a débuté dans des spectacles avec des plumes au cul , dans des revues, sur des scènes lyriques qu’elle a chanté du Cloclo, et qu’elle aimait beaucoup la chanson C’est la ouate. Ai-je assez argumenté. (…)

Rien à ajouter, mais toujours une amertume envers cette presse qui méprise autant ses lecteurs que la chanson dans ce cas d’espèce pour déformer, « reformuler » arranger et déranger les faits pour faire un peu de buzz éphémère…

Norbert Gabriel

Une presse n’est pas vraie parce qu’elle est révolutionnaire. Elle n’est révolutionnaire que parce qu’elle est vraie. (Camus)

NB  Les lignes de Christian Camerlynck sont extraites d’une discussion sur le FB de Jean-Marc Dermesropian.

Et pour finir en chanson, invitons madame Anne à la table…

 

 

 

 

Publicités

Une Réponse to “Humeur Humour et cochonneries..”

  1. Danièle Sala septembre 1, 2017 à 14 h 11 min #

    J’étais passée à côté de ce buzz, qu’en penser ? D’un côté, une fête rurale traditionnelle autour du cochon qui a nourri des générations, tout est bon dans le cochon comme dit Juliette, d’un autre côté, la récupération de cette fête par le FN, et la politisation. Qu’on fête le cochon, ça ne me gène pas, les musulmans sont en train de fêter l’Aïd el-Fitr en ce moment, ça ne me gène pas non plus, c’est tout ce qu’il y a autour, ce buzz éphémère en effet. Alors, laissons les cochons grogner, les moutons bêler, et les chanteurs chanter !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :