Jean Vasca 1940-2016

21 Déc

vasca4 Dans l’oeuvre d’un poète, il arrive qu’un vers ou deux restent à jamais le symbole de ce qu’il a écrit, pour Jean Vasca, ce pourrait être : Amis soyez toujours l’ombre d’un bateau ivre,  ce vieux rêve têtu qui nous tenait debout … Dans la nuit du 20 au 21 décembre Jean Vasca a rêvé, peut-être, un rêve dans lequel il a choisi de rester… Salut poète…

Amis soyez toujours ces veilleuses qui tremblent
Cette fièvre dans l’air comme une onde passant
Laissez fumer longtemps la cendre des paroles
Ne verrouillez jamais la vie à double tour

Je suis là cœur battant dans certains soirs d’été
A vous imaginer à vous réinventer

Amis soyez toujours ces voix sur l’autre rive
Qui prolongent dans moi la fête et la ferveur
Des fois vous le savez il fait encore si froid
Le voyage est si long jusqu’aux terres promises

Je suis là cœur battant dans tous les trains de nuit
Traversant comme vous tant de gares désertes

Amis soyez toujours l’ombre d’un bateau ivre
Ce vieux rêve têtu qui nous tenait debout
Peut être vivrons-nous des lambeaux d’avenir
Et puis nous vieillirons comme le veut l’usage

Je suis là cœur battant à tous les carrefours
A vous tendre les mains dans l’axe du soleil.

Jean Vasca

 

Le poète est un archer qui tire dans le noir.- Salah Stétié –

Jean Vasca,  le seul avec Jacques Bertin a être paru de son vivant dans la prestigieuse collection « Poètes et Chansons » chez EPM.

 

Norbert Gabriel

Publicités

3 Réponses to “Jean Vasca 1940-2016”

  1. Danièle Sala décembre 21, 2016 à 17 h 42 min #

    J’aime beaucoup l’idée que Jean Vasca est resté dans son rêve .

    Un châpitre lui est consacré dans La Mémoire qui chante, qui se termine ainsi :

     » Et quand il sera mort le poète ? Peut être qu’on lui décernera tous les honneurs, toutes les distinctions, du ministère de la culture à l’académie française, doctes discussions et colloques à la clé, ça lui fera une belle jambe et de beaux pieds à ses vers,  » au Rimbaud de la chanson française » ( dixit Nougaro à votre serviteur) . Mais, entre nous, si sa postérité littéraire me semble évidente, ce qui m’inquiète le plus, ça n’est pas la gloire posthume de Vasca, ( on le sait bien, c’est quand ils sont vivants qu’il faut dire aux gens qu’on aime qu’on les aime, c’est plutôt de savoir, quand il ne sera plus là :

    Qui demain, transcrira d’une encre indélébile
    Sur la page à venir, le poème du monde
    Et quel souffle nouveau attisera nos rêves
    Pour que s’élève encore un chant vers les étoiles ? « 

    J'aime

  2. leblogdudoigtdansloeil décembre 22, 2016 à 15 h 49 min #

    Merci de perpétuer la mémoire et l’oeuvre de Jean.

    Pour information je vous donne les coordonnées de la cérémonie :

    la crémation aura lieu : le mercredi 28 à 11 h 00 à St Martin de Valgague 30520 (près d’Alès) rue Jean Giono

    Avec mes meilleures amitiés

    Annie Vasca

    J'aime

  3. Jean HUMENRY décembre 28, 2016 à 8 h 08 min #

    Jean Vasca est parti à la recherche de Bernard Haillant, les héros de la Contrescarpe vont célébrer ensemble de nouveaux rites étranges. Mélanger leurs mots, leurs musiques, leurs émotions ; leurs cris qui soulèvent en nous des tsunamis d’espérance.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :