Blues avec Chantal Laxenaire + The Gang

5 Nov

chantal_laxenaire_the_gang1

Un coup de blues avec elle, ça se refuse pas, et à la fin, on dit encore-encore… Ici rien à voir ou à entendre avec les ersatzs de blues  parfois proposés par nos hexagonaux singers qui, souvent, en retiennent une forme réduite à une caricature, sans en saisir l’âme… D’ailleurs peut-on vraiment, en Europe,  saisir l’âme de cette musique née d’un peuple déporté, asservi qui s’est construit une identité avec cette musique ? *

Chantal Laxenaire a choisi de faire découvrir des blues et des bluesmen and women, sur le thème de la liberté. Une des très grandes qualités de cet album se trouve dans l’exposition de la richesse musicale de cette musique qui est mise en avant avec beaucoup de finesse.

En gardant l’énergie vitale de ces chants de résistance

En intro,  on pourrait presque dire que la chanteuse a l’élégance de se mettre en retrait pour mieux faire entendre la musique. C’est comme un conteuse qui entr’ouvre des portes sur des nouveaux paysages dans des contrées qu’on croyait bien connaître.

Ensuite Chantal Laxenaire met ses exceptionnelles qualités vocales pour donner toute sa mesure au chant de révolte.

rosa-lee-hill1Et accessoirement, avec Rolled and Tumbled (Rosa Lee Hill) on perçoit que le blues a aussi cherché dans la culture indienne des rythmes et des incantations.

Vous trouverez dans le lien ci-joint tout ce qu’il faut sur cet album, pas mieux à dire sur la démarche de l’artiste, sinon que c’est sans doute un des meilleurs albums pour découvrir le blues, ses richesses, et avoir aussi l’envie irrésistible de partir sur les routes du Sud avec Alan Lomax, Skip James, Memphis Minnie… et Chantal Laxenaire. Pour vivre avec eux cette musique puissante, sensible, qui a donné un sens nouveau à cette musique issue du peuple. Le blues, c’est les racines, le jazz, c’est le tronc et les branches, le rock, la soul et tout le reste, ce sont les pommes. (Probablement BB King)

Clic sur l’album et découvrez Chantal Laxenaire + The gang… prison-blues-couvLe Blues est la seule littérature noire issue des champs de l’esclavage. « Une musique profonde, tronc nourricier de toutes les musiques contemporaines (B.B. King )

* Un indispensable livre sur le blues, «  Le peuple du blues » de Leroi Jones, ( Folio 3003) qui donne toutes les racines sociales, musicales de la musique noire dans l’Amérique blanche.    Voir ici, clic sur the book:le peuple du blues

Norbert Gabriel

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :