Le 15 Août, la St Leprest ?

16 Août

 

Leprest Salut 15-08-2011 14-49-45 714x715

Lundi 15 Août, France Inter a consacré son émission Le téléphone sonne à la chanson, avec un angle Poésie et chanson française, Et s’il y avait un après à Saint-Germain-des-Prés ?

Avec en invité virtuel si on peut dire, Allain Leprest, et en invités réels, Romain Didier, Bertrand Dicale et Daniel Nevers.

L’éclairage apporté par les différents intervenants peut se résumer en quelques mots: sur l’éternelle question des médias obtus qui ignorent les valeurs de leur temps -Leprest dont Claude Lemesle a dit qu’il était le Rimbaud de la chanson – un des invités a rappelé que Rimbaud en son temps a vendu un nombre ridicule de ses poèmes édités. Leprest a eu un peu plus de succès sur ce plan, mais sans atteindre le « grand public ». Et il est le plus connu des chanteurs inconnus .

Sur les grands malentendus de la chanson, Boby Lapointe.  Extra marginal devenu culte quelques années après sa mort, outre l’ésotérisme un peu surréaliste de ses chansons, il faut aussi rappeler ce que dit Brassens qui l’a soutenu sans réserve, sur le plan métier, Lapointe, c’était le farfelu absolu, Brassens étant passé au début d’un gala, lui, la tête d’affiche, parce que Boby avait raté l’heure, ou l’adresse, ou la date…

C’est aussi un point qui concerne d’autres artistes dont le manque de rigueur sur le plan organisation ou entourage, a été une des raisons de l’échec dans la reconnaissance grand public de leur vivant. Pour Allain Leprest, c’est depuis les années Pascalis que la reconnaissance arrive avec un nombre d’albums et de spectacles hommages qui lui rendent sa juste place dans la scène chanson. Longtemps avant Alain Brisemontier s’est battu corps et âme, et entre temps, quelques « amis amateurs» se sont dévoués, l’un ayant créé le Prix Alain Leprest (!!)… Après sa mort… La vie d’artiste, c’est aussi un métier qui a des exigences, un minimum de rigueur. Et sur ce plan le génial Boby n’était pas le meilleur exemple.

Bon, finalement, le mieux est d’écouter cette émission, ça dure 40 mn, et puis une émission sur France Inter où on entend Romain Didier, et aussi un auditeur qui cite Marc Havet, c’est comme un miracle d’été et de 15 Août.

Pour écouter clic sur la TSFfrance-inter-magazine

Norbert Gabriel

En bande son, on peut écouter…

7 Réponses vers “Le 15 Août, la St Leprest ?”

  1. Danièle Sala août 16, 2016 à 20 h 55 min #

    J’ai écouté hier . Ce qui m’a agacée, c’est le  » c’était mieux avant », c’est idiot, ça ne veut rien dire . De tout temps, il y a eu des chansons à l’eau de rose, des tubes de l’été, des chansons pour les pieds, des chansons engagées, des chansons à texte , des tubes commerciaux, et des Allain Leprest . Lui, a été sauvé de l’anonymat pour toutes les raisons énoncées ci-dessus, mais combien restent dans l’ombre, et galèrent pour avoir un peu de reconnaissance ? Et que font les médias pour promouvoir le spectacle vivant , pour ceux qui n’ont que la scène de petites salles et leurs propres moyens pour s’en sortir ? Il y a un goufre entre Universal et univers scène .

    J’aime

  2. Legras Jacques août 16, 2016 à 22 h 33 min #

    C’est une très bonne nouvelle que cette émission grand public ait parlé d’un artiste qui ne l’était pas.
    La grande question : pourquoi un artiste d’un tel niveau d’exigence qualitative ne passe pas en radio a de multiples réponses et ce blog n’est pas l’espace idoine pour les énumérer. La responsabilité de l’artiste lui même par son comportement et ses dérives en est une, flagrante chez Leprest, comme ce fut chez Fanon par exemple. Le grand professionnalisme d’un Laffaille, d’un Réginal ou d’un Joyet ne les ont pas sortis d’anonymat injuste et frustrant.
    Réjouissons nous d’entendre Leprest ou le si talentueux Romain Didier pour une fois à France Inter, comme Réginal un samedi midi il y a quelques semaines, ou Anne Sylvestre récemment au volant de ma voiture. Je m’en suis arrêté !
    J’ai peur, malheureusement, qu’il n’y ait pas de lendemain … Qui chantent.
    Merci pour votre article.

    Jacques Legras

    J’aime

  3. leblogdudoigtdansloeil août 17, 2016 à 13 h 25 min #

    Ah oui !!! Merci pour cet article ! Bouffée rafraîchissante.

    Amitié
    Marie

    marievolta.com

    J’aime

  4. philippe vicherat août 18, 2016 à 9 h 52 min #

    « avant », il y avait les émissions grand public de Chancel, Béart, Artur,Bérimont… Je crois que la bourgeoisie (public-privé) ne supporte plus l’intelligence. Philippe Vicherat.

    J’aime

    • leblogdudoigtdansloeil août 18, 2016 à 10 h 05 min #

      J’ajouterais volontiers Campus de Michel Lancelot, dont Brassens fut un des invités réguliers. (Ses chansons à gros mots déplaisaient à l’ORTF)

      J’aime

      • Legras Jacques août 18, 2016 à 11 h 35 min #

        Les radios nationales avaient toutes quelques émissions où la chanson d’auteur avait droit de cité. Car les play-list n’y faisaient pas la loi et les producteurs ou animateurs avaient leur liberté de programmation des invités et des chansons diffusées. Je pense surtout à José Artur et le fameux Pop-Club qui mélangeait allégrement les genres, à Claude Villers Alain Poulanges et Jean-Louis Foulquier bien sûr, à Christian Barbier sur Europe 1, à plusieurs émissions sur RFI et à Christine Authier sur France Bleue.
        Je vous parle d’un temps… Aujourd’hui la play-list règne, en boucle hermétiquement fermée.

        J’aime

      • leblogdudoigtdansloeil août 18, 2016 à 12 h 58 min #

        Il est là, le problème, les émissions qui disparaissent sans être remplacées, la play-list, c’était pas gênant quand il y avait Foulquier tous les soirs, Alain Poulanges tous les jours, Julien Delli Fiori tous les jours… Et José Artur qui donnait une vraie place à la chanson..

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :