Archive | 15 h 04 min

Mère agitée, Ann’Clair

13 Fév
©Gaelle Leroux

©Gaelle Leroux

C’est une de ces flibustières de la chanson qui fait son chemin sur les sentiers où on cherche les fleurs un peu sauvages, celles qu’on ne trouve pas dans les grands magasins. Madame a la voix mutine et juvénile pour taquiner les mille et un aléas du quotidien. C’est à grand coup de rage et d’amour qu’Ann’ Clair chante à la vie et à l’amour, quand les temps sont difficiles. Toutefois, tant qu’il y a de vie, y a de l’espoir, et avec l’homme que j’aime, messieurs, vous avez des indices et des pistes pour tenter de conquérir cette mère agitée femme sauvage, qui n’est pas née pour être sage.

C’est tentant, n’est-ce pas ? Mais attention la barre est haute. Cet album sensuel et musicalement très riche d’ambiances colorées, de couleurs jazzy très raffinées, c’est la promesse tenue de délices affriolants… Je parle de chanson, quoi que… On peut extrapoler, et ma foi, on le fait volontiers. On retrouve aux musiques l’ami Eric Guilleton (oui, j’assume, ACI, et entre autres, mélodiste hors pair) en co composition avec Ann’Clair avec Gérard Gabbay, Christophe Devillers,  Franck Steckar. L’auteure des textes, on l’a connue sous le nom d’Anne Claire Marin, aujourd’hui Ann’Clair, précise et incisive, incroyablement charmeuse. Une écriture limpide, épurée, sans fanfreluches superflues, comme des dessous chics, classieux.

Couv ANN ClairÇa fourmille de vie tonique, de vie d’humaine résolue à ne jamais abdiquer devant les boiteries de la marche du monde.

Pour se plaire, laisser tourner les pages de l’histoire lentement dans le temps des amants…

L’allégorie de la poupée russe résume bien ce qu’il est de ces femmes multiples, poupée Barbie, la maman et la putain, la petite fille et ses refrains, parfois chagrins.  Mais la même à chaque fois, debout.

Il y a de quoi être séduit… et de mettre en pratique ces jolis principes, d’ailleurs, on est pile poil dans le tempo, demain c’est la St Valentin.

La maison d’Ann’Clair, c’est ouvert, et c’est là.

Et pour avoir l’album, c’est ici, envoyer un mail à: marinanneclaire@orange.fr Donnez votre adresse, vous recevrez le CD et la facture de 17€ (15€ +frais d’envoi) En attendant une distribution classique.

Norbert Gabriel

  • NB: on pourrait dire aussi « Une sorcière comme les autres »  ou une fée malicieuse, car cet album doit contenir un sortilège d’addiction, ça tourne, ça tourne, ça tourne, SOS docteur..

Publicités