Archive | 14 h 56 min

Je chante ! Depuis 25 ans….

10 Fév

Je' chante couv

Et s’il n’en reste qu’un ce sera celui-là ! Le dernier magazine chanson « de mémoire » et d’articles de fond comme on n’en fait plus. La petite entreprise associative se positionne résolument dans le donquichottisme cyranesque de l’édition, 81 pages sans aucune pub, et une parution irrégulomadaire.

Voici donc le 12 de la nouvelle série, centré sur la chanson francarabe.

Au premier abord, me suis-je dit, oui pourquoi pas… à l’occasion…

Mais en feuilletant rapidement, dès le premier coup d’oeil, j’ai revu mon approche distraite pour une lecture approfondie. Passionnante.

Un détail en particulier concernant Enrico Macias, parfois tellement caricaturé, cette anecdote rapportée par Francesca Solleville. C’était un temps où les chanteurs n’étaient pas reconnus comme intermittents, et demandaient les mêmes droits que les comédiens de théâtre. Lors de l’enregistrement d’une émission de télé, Francesca apprend que Macias en fait partie, elle demande à le voir, elle lui explique pourquoi elle et quelques collègues font grève, et immédiatement Enrico les suit « je fais grève avec vous »… L’émission a eu lieu, avec Stone et Charden, sans Macias. La conclusion de Francesca :

« J’en ai vu des chanteurs et pas des moindres que je croyais être des  nôtres, refuser de faire grève. Et d’autres qui m’ont étonnée, comme Enrico Macias, qui ne faisait pourtant pas partie de nôtre circuit. Je ne l’ai jamais rencontré depuis ce jour-là, mais je lui en suis restée très reconnaissante. » (Extrait de Je Chante N°4 toujours disponible)

Photo NGabriel

Photo NGabriel

Donc un dossier très complet sur Macias, Line Monty, Lili Boniche, tonton Raymond,  Reinette l’Oranaise,et d’autres personnages de cette culture musicale d’un pays qui fut français de 1830 à 1960.

Plus une dizaine de pages « coup de projecteur » sur l’actualité de la chanson, avec deux pages consacrées à Mr Poli et Sève, le duo le plus original de la chanson actuelle.

Et une interview de 2 pages de Guy Béart (par Michel Vial, en 2009)

Depuis 25 ans, un quart de siècle, Je Chante vit pour la chanson, allez visiter, et souhaitez lui Bon Anniversaire. C’est ICI.

Norbert Gabriel

Publicités