Archive | 14 h 00 min

Pascal Sangla sur la scène Jemmapes…

13 Oct
©NGabriel2015

©NGabriel2015

En sortie de concert, nous vient comme une impression que Pascal Sangla a fait ses écoles plus ou moins buissonnières dans les classes des frères Prévert, de Grimault, avec Tati -Jacques- pour picorer avec gourmandise des morceaux de leurs mondes poétiques, tendres et un peu burlesques, comme cette humanité bigarrée qu’il regarde quand il se penche à sa fenêtre.

Ensuite, quand on regarde son parcours, on voit qu’il est nourri de tous les arts de la scène, la musique et le théâtre comme axes majeurs, pour en faire des spectacles pleins d’images cinématographiques en filigrane.

En duo avec Yannick Sabarots à la batterie, et aux voix (oui, aux voix..) son piano joue vraiment au piano-cinéma, il joue polychrome, solo ou accompagnement, c’est un premier rôle dans ce spectacle. Spectacle qu’il est difficile de ranger dans une catégorie référencée .. Jeanne Herry qui a fait la mise en scène dit à juste titre : « Pascal est coutumier d’être celui qu’on ne sait où le ranger. » Et elle a parfaitement su faire la mise en scène de ce spectacle original. On y trouve Maeterlinck,Calaferte, Norge, Chantelauze, avec qui Pascal Sangla a composé cette comédie humaine en chansons. Et chaque chanson étant un tableau album sanglaparticulier, il faut laisser au public le plaisir de la découverte sans trop déflorer le sujet, mais on peut l’effleurer avec ces deux extraits, le premier devrait mettre la puce à l’oreille aux amis de Jacques Canetti (private joke) le second est significatif de la liesse qui emballe le public.

Le tout est à voir au cours des lundis à venir à l’Espace Jemmapes, on se renseigne et on réserve ici : http://www.pascalsangla.com/

L’album « à la fenêtre » est sorti le 12 Octobre 2015.

« Le plus beau des trois« 

« Le Papillon blanc » – Pascal Sangla à l’Européen

Et pour quelques images de plus:

pascal sangla montageNorbert Gabriel

%d blogueurs aiment cette page :