Dimey dans tous ses états …

25 Nov

Bernard_DimeyBernard Dimey est un auteur généreux qui a beaucoup écrit sur les tours et contours de la vie bariolée, Mon truc en plumes, ou Syracuse, c’est bien, mais c’est un peu court pour résumer l’oeuvre de ce géant du verbe.

C’est peut-être le moment de signaler que dans les jours qui viennent, deux spectacles Dimey sont à l’affiche, tous les deux mis en scène par des comédiens qui chantent, et qui chantent bien. Et dans des salles qui méritent un coup de lumière… Les comédiens aussi, qui ne sont pas de ceux qui encombrent les médias, on peut même dire, qu’à part un public qui les suit de bouche à oreille, ils avancent dans une glorieuse solitude, y compris des professionnels de la profession. C’est de la cyranesque attitude, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul.. Et puis, in fine, on chantera un jour :

Si vous saviez comme ils sont les artistes 
Si vous l’saviez, nous n’en serions pas là
Si vous saviez comme ils sont les artistes 
On n’aurait pas enterré celui-là

Valérie Mischler 14 nov Dimey AAAA2

Mais en attendant, en voilà deux bien vivants, un homme et une femme, dans deux salles uniques en leur genre, par ordre chronologique, la plus ancienne, le Connétable, peut-être le seul lieu où les artistes sont en totale autonomie, pas de loyer ni de redevance, dans une petite salle dédiée entièrement au spectacle, où on paye sa place à la fin au prix de son plaisir. Ici, c’est Dimey vu par Valérie Mischler, qui passe de la drôlerie cocasse genre Barbara strip à l’émouvante tendresse de J’aimerais tant savoir

Je ne crois pas en Dieu mais j’aime les églises
Et ce soir je repense au gisant vénitien
Qui me ressemblait tant… Mais la place était prise
Toi seul sais vraiment pourquoi je m’en souviens.
J’aimerais tant savoir comment tu te réveilles..

La blessure de l’ogre cachés sous la défroque du clown on a Dimey dans toutes ses facettes, celui qui sublime son mal de vivre en textes éblouissants. Valérie Mischler est accompagnée par Catherine Bedez. Il y a encore deux soirées cette fin d’année, vendredi 28, à 19h30 et vendredi 12 décembre à 19h30. Et dans cette petite salle intime, réservez, c’est indispensable. Tél.. 01 48 83 86 94 ou FB Fans de Mischler

Avant ou après le spectacle, la table du Connétable est agréable à fréquenter.

Emmanuel Depoix sera dimanche à 17h au Forum Léo Ferré, autre salle unique en son genre, c’est probablement la seule salle de spectacle qui appartient à ceux qui la font vivre. C’est plus grand que le Connétable, on peut y avoir de la restauration légère, et savoureuse le soir, mais jamais de service pendant le spectacle.

Emmanuel Depoix apporEmmanuel Depoixte une autre dimension de Dimey, soit des textes spécifiquement masculins, soit des textes parlés-chantés, qu’il accompagne au piano, de ces longs monologues qui vous saisissent au cœur et au corps, dans ses voyages et ses manques à vivre, Dimey a atteint des sommets, de rage de vivre, malgré tout.

Mais si l’on exige que toutes les étoiles soient filantes,
Que tous les cœurs soient purs et les yeux pleins d’images
Si les imbéciles font naître en vous des idées de meurtre
Alors,
Devenez fous le temps qu’il faut…

Pour réserver au Forum Léo Ferré, c’est là ; 01 46 72 64 68

Publicités

3 Réponses to “Dimey dans tous ses états …”

  1. Funke novembre 25, 2014 à 15 h 40 min #

    merci Norbert, suivi captivant.

    J'aime

  2. Danièle Sala novembre 25, 2014 à 15 h 47 min #

    Et c’est réjouissant de voir s’allumer tous ces foyers de résistance, malgré l’indifférence des pouvoirs publics , des médias, et même des professionnels ,on veut étouffer la chanson de paroles et elle renaît de partout . Et Dimey ne peut être mieux servi que par ces deux là, je l’ai redécouvert par Valérie Mischler, et je sais qu’Emmanuel Depoix a Dimey en lui depuis longtemps .

    J'aime

  3. Pierre Schwab novembre 26, 2014 à 10 h 29 min #

    Dans cette très belle description de deux merveilleux interprètes de Bernard Dimey,
    il faudrait aussi mentionner la première interprète féminine de ses textes et chansons, après bien entendu sa fille Dominique Dimey, je cite Sza-Sza Brons, qui depuis plus de 20 ans chante et dit Dimey dans « les poèmes voyous » « Y’a des Gonzesses » et son nouveau spectacle. C’est grâce à la générosité de Yvette Cathiard qui a donné à Sza-Sza des originaux de Bernard, dès sa première rencontre avec elle et comme déjà mentionné il y a une vingtaine d’année, et toujours accompagné depuis par Patrick Langlade au piano.
    La dernière représentation a eu lieu à l’Angora Bastille, après le Chat Noir, en novembre avec en invitées : Rochelle Grégorie et Corinne Ménant, toutes deux donnant la réplique à Sza-Sza Brons, avec une présentation à la Radio RFPP, avec comme invité Alain Flyck et une intervention de Michel Célie.
    Pierre Schwab
    Compagnie Paris Canaille
    http://www.paris-canaille.com
    ciepariscanaille@gmail.com
    06 12 90 66 02
    01 47 00 87 00

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :