Paul d’Amour – éponyme

20 Mai

pochette_paul-damour

Des chanteurs français qui nous parlent sans fioriture avec l’air de ne pas le faire « à la française » ce n’est pas si courant. Sans vouloir faire de comparaison radicale, Bernard Lavilliers l’a fait, les F.F.F. aussi dans un domaine plus proche musicalement (cf : Je M’Amérique). Avec des styles différents alors que tant d’autres sont marqués musique festive, chanson française authentifiée, sonorités des pays de l’Est ou musette, Paul d’Amour s’amuse, comme Alexis HK se le permet, chantant, parlant, scandant, sur des musiques d’une grande qualité, comme si pour chaque morceau il avait fait appel à l’intelligence des différents artistes qui ont participé au disque (d’un quatuor à cordes aux Ondes Martenot). On y retrouve aussi ce qui fait l’intérêt des chansons de Babx, subtilité des textes, musique au diapason. De nouvelles histoires agréablement chantées sur des compositions musicales qui ne s’en laissent pas compter.

Beaucoup de raisons d’aller y poser un tympan.

Didier BOYAUD

http://www.pauldamour.com

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :