FRANK

7 Mai

 en répétition le 23 avril au soir et aux affranchis sur France Inter le 24.

Coup de projecteur sur un épisode de la vie du groupe Frank…

Pour la sortie de leur nouvel Ep (universal publishing), le groupe Frank est invité à chanter en direct et en public dans l’émission « les affranchis » sur France inter…
Veille d’émission en studio de répétition…

Faut dire que les membres du groupe n’ont pas joué ensemble depuis quelques semaines…notamment parce qu’en ce moment le  batteur et le bassiste tournent avec Dominique A, le clavier avec Da Silva, le guitariste peaufine ses DJ sets et la chanteuse, quand elle ne voyage pas de par le monde, s’épanouit dans la photographie…

La programmatrice musicale des affranchis, Marion Guilbaud, a choisi la chanson « Kitchen floor », un morceau fraîchement enregistré pour l’ep mais qu’ils jouent sur scène depuis quelques mois. Différents tempos sont essayés…et chacun retrouve ses marques, voire certains automatismes qui sont essentiels à avoir pour un « one shot ».

Grâce à Frank, ils reviennent aux sources d’une solide culture pop, qu’ils ont plaisir à revisiter après avoir navigué les uns et les autres dans des genres musicaux très variés. Les références seventies sont assumées mais jamais caricaturales…les compositions et leurs subtils arrangements sont particulièrement efficaces, tant dans la façon qu’a notre corps de les percevoir (et d’ailleurs de se mouvoir) que dans l’émotion qu’elles inspirent. Il est difficile de ne pas adhérer tellement ces petits bijoux pop sont sincères et universels. Comme la bande originale d’une vie.

L’heure est à la détente…pas de pression, juste une pointe d’excitation à l’idée de partager avec le plus grand nombre un échantillon de leur complicité évidente.

Claire confie avec son charmant accent néo-zélandais « le groupe est cool, pour moi, le stress n’arrive que 2 secondes avant de monter sur scène. Parfois je réussis à faire abstraction du stress ! Mais demain, on joue un seul morceau, c’est le matin, ça dure 2 minutes 40, ce n’est pas évident, il faut être dans le groove dès le 1er mot ! Pour me préparer, je vais faire de la visualisation, ce soir. Ma recette, c’est de bloquer l’anxiété, la nervosité, de me concentrer en évitant le cœur qui bat trop vite, l’adrénaline qui passe …c’est ça qui est le plus dur quand tu es chanteuse, si t’es impressionnée, ça va ressortir par la voix…les musiciens vont peut-être faire une fausse note mais ça s’entend moins que moi si je tremble alors j’ai développé ma technique : je répète bien avant et après j’essaie de ne plus y penser jusqu’au moment d’y être !

C’est bizarre quand je monte sur scène, parfois, j’ai l’impression de sortir de mon corps et d’être l’observateur du moi qui est  en train de chanter…

On a appris des techniques par une très bonne prof de scène, Claudia Phillips, au studio des variétés, Elle nous a montré des exercices d’improvisations, on pousse des sons bizarres, on essaye de se lâcher, de libérer nos esprits…

C’est important parce qu’avant, on restait chacun de notre côté et on se retrouvait sur scène. Maintenant, on voit beaucoup de différence quand on se réunit tous ensemble ½ heure avant le concert…on a toujours envie d’aller dire bonjour aux gens qu’on connaît dans la salle mais c’est important de ne pas disperser les énergies… »

Le lendemain matin, rendez-vous au studio 106 de Radio France…le temps de s’installer, de prendre un café avant la balance…

Claire Price : « C’est un grand honneur pour moi de me dire qu’autant de gens vont entendre notre musique…je viens d’un pays de 4 millions d’habitants donc une radio nationale en France, c’est énorme, je veux juste assurer ! »

Ce ne sont pas des débutants…Philippe Bégin, le guitariste, remarque : « Avec l’expérience, j’ai appris à apporter le minimum de matériel ! Je n’ai jamais eu le trac, même en jouant à bercy, mais de l’excitation oui ! »

Jeff est ici comme chez lui… « En fait, c’est chez moi ! J’ai une chambre juste en haut, là ! …je suis détendu, ça fait 3 fois que je joue ici depuis 1 mois…[avec Dominique A et Robi], le public est super chaleureux, ça c’est sûr, et les équipes techniques aussi »

Car « les affranchis », c’est une émission de plateau, en public, présentée par Isabelle Giordano, dans le même studio que « le fou du roi » qu’animait Stéphane Bern et dans laquelle le groupe Frank a joué pour la sortie de leur 1er Ep en 2010.

Ça y est, le moment de vérité est arrivé…l’émission a commencé, Claudia Cardinale et les chroniqueurs sont autour de la table…Isabelle Giordano lit le petit texte de présentation écrit par Marion Guilbaud, la programmatrice musicale, et invite à voter Frank !

La porte du studio s’ouvre et le groupe rejoint les instruments pour jouer en direct…c’est immédiat, c’est de la radio ! J’entends un mix parfait depuis la régie et déjà les applaudissements.

Et le batteur, Sébastien Buffet, en sortie de scène « C’était bien, c’était solide, on a été efficace, le morceau a bien fonctionné, le public participait et tapait dans les mains en rythme…nous, on est toujours portés par ce truc positif et volontaire de jouer ensemble et de partager le fun de notre musique »

Personnellement, je souriais de me dire que les gens préparaient peut-être le repas chez eux en se dandinant sur la chanson « Kitchen floor », chanson qui parle tout de même de faire l’amour sur le sol de la cuisine !

A suivre en concert le 9 mai au China et le 29 mai au Scopitone à Paris…
Nouvel Ep disponible à la vente dès le 21 mai sur toutes les plateformes légales.

 Valérie Bour

https://www.facebook.com/ournameisfrank

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :